Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : L'ambiance s'alourdit de nouveau sur la tech

jeudi 17 septembre 2020 à 14h58

(BFM Bourse) - Après une épreuve théorique passée haut la main en lancement du symposium de Jackson Hole, J. Powell a reçu un accueil plus mitigé après son épreuve pratique, à l'issue hier d'une nouvelle réunion du Comité de politique monétaire de la Fed. L'Institution monétaire dirigée par J. Powell a décidé d'un statu quo monétaire, en promettant de maintenir ses taux directeurs au plancher jusqu'à ce que l'inflation franchisse "médérément", et pendant un "certain temps", la barre des 2%.

"Ces nouvelles prévisions suggèrent que les taux d'intérêt resteront à leur niveau actuel jusqu'en 2023 au moins, l'inflation ne semblant pas pouvoir dépasser 2% d'ici là.", commente John Plassard (MIRABAUD), qui synthétise: "Des prévisions trop dovish associées une nette amélioration des perspectives économiques de la Fed ont semblé perturber les investisseurs. Le chemin sera très long jusqu'aux élections présidentielles...."

Keith Wade, Chief Economist & Strategist chez Schroders, a commenté: "Cette déclaration n'est pas vraiment une surprise, mais elle pourrait décevoir ceux qui recherchaient des indications plus explicites sur la manière dont la politique réagirait à l'évolution des conditions économiques. Néanmoins, cela correspond aux réunions précédentes juste avant une élection présidentielle où l'approche a été d'éviter de dire ou de faire quoi que ce soit de controversé."

Les taux d'intérêt de la banque centrale américaine resteront proches de zéro pour une longue période -implicitement jusqu'en 2023 au moins- mais la Fed a prévenu mercredi soir qu'elle ne pouvait à elle seule assurer les conditions d'un rebond suffisamment vigoureux de l'économie américaine alors que de nombreux risques pèsent toujours sur la croissance. Or, aucun consensus n'est en vue entre les parlementaires américains sur un nouveau plan de soutien, et les chances de voir la situation se débloquer s’amenuisent au fur et à mesure que la date du scrutin présidentiel se rapproche. De sorte que Jerome Powell a donné l'impression de ne pouvoir faire mieux en l'état que d'exhorter Démocrates et Républicains à s'entendre, au dépit des investisseurs.

L'indice Nasdaq Composite a perdu mercredi 1,25% à 11 050 points.

Au chapitre statistique outre Atlantique, hors automobiles, les ventes au détail n'ont progressé que de 0.7%, manquant la cible (+1.0%) et marquant un ralentissement marqué de la dynamique du mois précédent (+1.3%). Un chiffre qui ne passe pas inaperçu, dans une économie où traditionnellement, la consommation demeure le principal moteur de création de la richesse nationale.

Et le programme du jour est riche avec trois indicateurs importants publiés une heure avant l'ouverture des débats sur les actions. Si le "Philly Fed", l'indicateur manufacturier de la Fed de Philadelphie, est ressorti pleinement dans la cible, en léger recul à 15.0 points, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine 37 ont manqué les attentes, avec 860 000 nouvelles inscriptions, et côté immobilier, les mises en chantier de logements et permis de construire ont manqué, de peu il est vrai, les attentes en août.

Côté valeurs, les projecteurs sont naturellement braqués sur Snowflake (coté sur le NYSE, et non pas le Nasdaq). Le titre de ce spécialiste du stockage de la donnée à distance a flambé pour ses premiers pas en Bourse. Tous les détails sur le dossier ici.

La tendance suggérée par les futures avant Bourse est rouge, notamment en raison de l'absence de décision de la Maison Blanche sur l'accord entre TikTok et Oracle.

A suivre les stocks de gaz naturel à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre technique de fond, inchangé: depuis la formation d'un double creux de retournement au coeur du mois de mars, consécutive à un mouvement de purge, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine inscrit facilement, régulièrement, de nouveaux points hauts, affichant une résilience spectaculaire. Les consolidations sont courtes et sans "retracement" majeur.

A court terme, une poursuite du reflux en direction des 10 830 points est envisagé. Le test sera alors important, dans la mesure où il déterminera, avec son issue, une poursuite ou non de la définition d'une large consolidation à venir. Avis négatif proposé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 12074.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : L'ambiance s'alourdit de nouveau sur la tech (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat