Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Accès de nervosité, réajustement de la mire sur critères techniques

mercredi 6 janvier 2021 à 14h48

(BFM Bourse) - Wall Street est attendu en ordre particulièrement dispersé à l'ouverture ce mardi, le Nasdaq étant attendu en net reflux selon les données des futures à l'approche de l'ouverture, dans un marché qui manifeste, sur les actifs les plus risqués, un surcroit de nervosité à l'approche de la publication définitive des résultats des élections sénatoriales en Géorgie, élections à fort enjeu pour le mandat de Joe Biden.

Une victoire des deux candidats démocrates semble se dessiner en Géorgie. Les résultats définitifs ne sont toutefois pas encore publiés, mais déjà Raphael Warnock a remporté son siège de sénateur, et, Jon Ossoff, l'autre candidat démocrate, est en position favorable.

"Toutefois, le tandem Biden/Harris ne pourra pas mettre en application son programme en totalité pour plusieurs raisons", nuance Bastien Drut, stratégie senior chez CPR AM. "D'abord, il faut rappeler que les divisions au sein du parti démocrate sont fortes entre l'aile gauche et l'aile centriste, et que celles-ci n'ont été que mises en sommeil pendant la campagne électorale. Il faudra composer avec les différentes susceptibilités au sein du parti démocrate. Joe Manchin, sénateur démocrate modéré, est, par exemple, opposé à certaines mesures progressistes qu'il juge « radicales » et sera l'une des personnes les plus à suivre sur les deux ans qui arrivent. La sénatrice de l'Arizona Kyrsten Sinema, une autre modérée, pense, elle, que toute législation majeure doit être négociée avec les républicains."

"Cette élection pourrait donner la tendance des relations politiques aux Etats-Unis et en cas de victoire des démocrates cela pourrait permettre d'envisager un stimulus bien plus important." commentait en début de semaine Vincent Boy (IG France). Des relations rendues d'autant plus tendus, au sein même du camp Républicains, à l'aune des tensions et pressions exercés par Donald Trump qui estiment encore s'être fait voler la présidentielle.

La question sanitaire, et en particulier celle du rythme des campagnes de vaccination dans les pôles économiques les plus touchés de la planète, va continuer de constituer un driver important de marché lors des prochaines semaines. "La situation économique ne pourra que s’améliorer en 2021 mais la question est de savoir à quelle vitesse on sortira des phases de confinement ou de restrictions et cela dépendra donc en très grande partie du succès des campagnes de vaccination", juge Alexandre Baradez, responsable de l'analyse pour IG France.

Outre Atlantique, même si l'objectif de vacciner 20 Millions d'Américains au 31/12/20 n'a pas été atteint, force est de constater que la campagne de vaccination démarre très fort, quantitativement et qualitativement, avec les vaccins Pfizer / Biontech et Moderna, pour lesquels aucun effet secondaire indésirable majeur n'est à ce stade à relever. L'adhésion et la confiance des Américains dans la campagne y est massive. Son de cloche différent de ce côté-ci de l'Atlantique, avec des stratégies vaccinales et des niveaux adhésion très disparates...

Au chapitre statistique hier, bonne surprise outre Atlantique, avec la publication du PMI manufacturier ISM. L'indicateur baromètre est ressorti en vive hausse, au-dessus des attentes, à 60,7 points. A suivre le PMI services en données finales (IHS Markit) pour décembre à 15h45 et les stocks de brut à 16h00. Mais en attendant, les opérateurs viennent de prendre connaissance de la traditionnelle enquête ADP sur l'emploi américain, qui précède de deux jours le rapport NFP mensuel. Et cet "avant-goût" est très décevant: selon le cabinet privé en ressources humaines, l'économie américaine aurait détruit en décembre 133 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture), contre des créations attendues à hauteur de 60 000. Verdict vendredi à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'avis est négatif ce mercredi, mais le cadre de travail général reste le même. L'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine poursuit son ascension au-dessus de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), depuis la validation d'un gap traversant le 04 novembre. L'avis de court terme reste positif tant que les cours clôtureront au-dessus de cette courbe de tendance. En cas de clôture à terme, en deçà, une jambe corrective en direction de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), prochain garde-fou sera à prévoir.

Nous précisions hier que le cas échéant, cette jambe corrective pourra se décomposer en plusieurs phases, entrecoupées de réactions acheteuses ponctuelles. Avec probablement un gap baissier ample ce mercredi, c'est l'option de la "jambe" baissière qui se profile, à savoir un mouvement en plusieurs phases, à majorité baissière, qui elle-même vient s'intégrer dans un trend plus vaste, le mouvement de fond, qui lui reste haussier. Les flèches proposées sur le graphique ci-dessous viennent illustrer la nature de ce scénario.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 13000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Accès de nervosité, réajustement de la mire sur critères techniques (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +34.82 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat