Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
6 969.25 -3.05 %

Nasdaq composite : Les GAFAM ont perdu plus de 600 milliards d'euros en Bourse en un mois et demi

mardi 20 novembre 2018 à 16h13
Les GAFAM accusent de lourdes pertes en Bourse

(BFM Bourse) - Longtemps moteurs du "bull market" à la Bourse de New York, les géants américains de la tech vacillent sur le Nasdaq. Depuis le 3 octobre, les pertes cumulées des GAFAM atteignent 713 milliards d'euros et certaines valeurs comme Amazon et Apple sont même en "bear market".

Membres éminents de la cote new-yorkaise, les GAFAM -l'acronyme célèbre désignant Google (présent sur le Nasdaq sous le nom de sa maison-mère Alphabet), Apple, Facebook, Amazon et Microsoft- ont tous à nouveau très nettement reculé lundi. La crainte d'une fin d'année morose qui prendrait la forme d'un ralentissement de la croissance pour ces géants de la tech a fait chuter Apple de 3,96%, Alphabet de 3,82%, Amazon de 5,09%, Facebook de 5,72% et Microsoft de 2,75%. Ce plongeon collectif n'est que le dernier d'une longue série puisque certaines de ces valeurs ont perdu plus de 20% (la frontière qui sépare conventionnellement un "bear market" d'une simple correction) depuis le 3 octobre dernier. Entre cette date et la clôture de lundi, l'indice technologique américain, le Nasdaq composite, a lui perdu 13,4% (de 8.025 à 6.925 points).

"Les FAANG [un autre acronyme des principales valeurs technologiques où le "N" représente Netflix et qui exclut Microsoft] sont "bel et bien en territoire baissier et ce n'est pas beau à voir", remarque Neil Wilson, de Markets.com. "Clairement, les actions technologiques traversent une phase de réévaluation mais il semble qu'elles soient vendues comme une seule entité. Un peu comme les marchés émergents, les FAANG sont très différentes les unes des autres et devraient être évaluées à titre individuel", ajoute l'analyste.

713 milliards de dollars de pertes depuis le 3 octobre

La date du 3 octobre correspond au sommet historique atteint par l'action Apple, à 233,5 dollars. Elle va ici servir de référence pour calculer les chutes des différentes valeurs "tech" puisque la firme à la pomme est la plus grosse capitalisation de la cote new-yorkaise. Depuis, Apple et Amazon -les deux plus grosses capitalisations- sont en bear market. Entre le octobre et la clôture de ce lundi, le titre Amazon a ainsi reculé de 22,6% quand celui d'Apple cédait 20,4% dans le même temps.

Et si on ne peut pas encore parler de bear market pour les autres GAFAM, Microsoft (-9,2%), Alphabet (-15,2%) et Facebook (-19%) accusent tout de même de larges pertes.

En terme de montant évaporé, la palme revient à Apple (-226,5 milliards de dollars), suivi de près par l'entreprise de e-commerce dirigée Jeff Bezos (-212,9 milliards). Alphabet (-119,3 milliards), Microsoft (-81,1 milliards) et Facebook (-73,3 milliards de dollars) complètent le top 5 des plus grosses pertes depuis début octobre à la Bourse de New York. Au total, leurs pertes cumulées s'élèvent donc à un peu plus de 713 milliards de dollars, soit 625,2 milliards d'euros (au taux de change actuel de 1 euro pour 1,1405 dollar). Cela équivaut à 42,7% de la capitalisation combinée de toutes les entreprises du CAC 40... Apple et Amazon ont chacun perdu plus que la valeur de Total, plus grosse cote de la place parisienne avec 131 milliards d'euros !

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Votre avis

Ils ont donné leur avis

20/11/2018 par marc.douville@gmail.com 0
Cogito Ergo Sum en abscisse, l'axiome d'Euclide en ordonnée : oû va t'on?
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat