Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NANOBIOTIX

NANO - FR0011341205 SRD PEA PEA-PME
12.230 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris

Nanobiotix : Le pionnier de la nanomédecine trouve un nouveau partenaire pour conquérir l'Asie

mercredi 12 mai 2021 à 10h42
Nanobiotix signe un nouveau partenariat pour l'Asie

(BFM Bourse) - Le cours de Nanobiotix rebondit de plus de 5% mercredi matin alors que le groupe a conclu un nouvel accord de licence pour son produit phare NBTXR3 en Asie, qui couvre et bien au-delà le coût de rupture du précédent partenariat.

Alors que les partenariats ne sont pas toujours si faciles à décrocher pour une société de recherche pharmaceutique, la rupture en mars dernier à l'initiative de Nanobiotix de son accord avec le taïwanais PharmaEngine (qui avait acquis en 2012 les droits exclusifs de développement et de commercialisation du NBTXR3 en Asie-Pacifique) avait déconcerté le marché. D'autant plus que la firme tricolore a dû transiger : pour récupérer l'intégralité des droits de son produit, elle a convenu de verser jusqu'à 12,5 millions de dollars à son ex-partenaire, plus des redevances sur les ventes dans la région pendant dix années. Mais c'est vraisemblablement parce qu'il avait un plan B en poche que Nanobiotix avait choisi de reprendre -en apparence aussi chèrement- sa liberté, puisque le groupe fondé et dirigé par Laurent Levy annonce un nouveau partenariat stratégique pour l'Asie.

LianBio reprend le flambeau en Asie

Mardi soir après la clôture de Wall Street (la société étant cotée sur Euronext Paris et au Nasdaq américain), Nanobiotix a dévoilé un nouvel accord par lequel elle concède au groupe chinois LianBio les droits de développement et de commercialisation de NBTXR3 en Chine élargie, en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande. En échange, la firme recevra un paiement initial de 20 millions de dollars -ce qui fait donc plus que compenser les versements échelonnés qu'elle devra à PharmaEngine- et pourra recevoir jusqu'à 220 millions de dollars de paiements supplémentaires potentiels en fonction de l’atteinte de certaines étapes de développement et de commercialisation.

Nanobiotix pourra également recevoir des redevances graduelles à deux chiffres (alors qu'elle rétrocèdera des redevances "à des taux bas", a priori à un chiffre, à PharmaEngine) sur les ventes nettes de NBTXR3 dans les territoires sous licence.

En outre LianBio participera à l'étude mondiale d'enregistrement de phase 3 (dernière phase des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation) menée par Nanobiotix évaluant NBTXR3 chez les patients atteints de carcinome épidermoïde localement avancé de la tête et du cou (HNSCC ou cancer de la tête et du cou) en recrutant environ 100 patients en Chine dans l'étude. LianBio s’est aussi engagée à recruter des patients dans quatre études d'enregistrement supplémentaires menées par Nanobiotix portant sur diverses indications et combinaisons thérapeutiques, dont, potentiellement, l'immunothérapie.

L'univers des possibles reste ouvert en Océanie

Le groupe chinois, financé notamment par le fonds américain de sciences de la vie Perceptive Advisors, prendra en charge toutes les dépenses de développement et de commercialisation sur le territoire de la collaboration.

La portée géographique de l'accord avec LianBio laisse en outre à Nanobiotix la possibilité de monétiser les droits de son produit pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui étaient couverts lors de l'ancien partenariat mais restent pour le moment libres.

"Nous avons construit LianBio avec un modèle de licence innovant qui nous permet de contribuer de manière significative aux initiatives de développement mondial de nos partenaires, afin d'accélérer la mise à disposition d’innovations thérapeutiques innovantes aux patients dans toute l'Asie", a expliqué Konstantin Poukalov, président exécutif de LianBio (et directeur général de Perceptive Advisors). "Compte tenu de sa nature de produit très ciblée et de son mécanisme d'action largement applicable, nous pensons que NBTXR3 a le potentiel de changer les paradigmes de traitement en radiothérapie et en immuno-oncologie en repoussant les limites posées par les standards de soins actuels", a-t-il souligné.

"Nous croyons depuis longtemps que NBTXR3 améliorera de manière significative les résultats du traitement des patients atteints de diverses tumeurs solides ou métastatiques, et nous sommes reconnaissants qu'un partenaire ayant le talent et les capacités de LianBio ait accepté de nous accompagner dans cette aventure. Le cancer est une maladie qui ne connaît pas de frontières et apporter notre innovation aux patients de la Chine élargie avec rapidité et détermination est une nécessité absolue", a ajouté de son côté Laurent Levy, PDG de Nano.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NANOBIOTIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat