Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NANOBIOTIX

NANO - FR0011341205 SRD PEA PEA-PME
9.995 € -0.45 % Temps réel Euronext Paris

Nanobiotix : En désaccord avec son partenaire en Asie, Nanobiotix reprend chèrement sa liberté

vendredi 5 mars 2021 à 12h25
Nanobiotix rompt son partenariat en Asie

(BFM Bourse) - La firme tricolore et le taiwanais PharmaEngine ont mis fin à leur collaboration. Nanobiotix retrouve l'intégralité des droits sur son produit phare NBTXR3 en Asie-Pacifique, mais devra payer un dédommagement plus des redevances sur les ventes éventuelles dans la région.

Tout est fini entre Nanobiotix et son désormais ex-partenaire taiwanais, PharmaEngine. Le pionnier français de la nanomédecine a annoncé jeudi soir la résiliation de l'accord qui les liait, à la suite d'un désaccord sur la stratégie de développement à mener. Face à un différend naissant, la firme française a dû transiger: elle récupère certes l'intégralité des droits de son produit, mais versera jusqu'à 12,5 millions de dollars à PharmaEngine, et sera astreint à 10 années de redevances sur les ventes le cas échant.

Nanobiotix avait concédé en 2012 à PharmaEngine les droits exclusifs de développement et de commercialisation de son projet phare NBTXR3 en Asie-Pacifique (dont l'Australie, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée et Taiwan) en contrepartie d'un premier paiement de 1 million de dollars de la part du groupe taiwanais, et des paiements d'étapes pouvant aller jusqu'à 56 millions de dollars. En pratique, la contribution de PharmaEngine aux recherches du groupe constituait jusqu'ici la principale source de revenus (hors évolution des fonds propres).

Désaccord sur la stratégie à adopter

"Bien que Nanobiotix et PharmaEngine croient tous deux au potentiel du NBTXR3 pour améliorer les résultats des traitements pour les patients atteints de cancer, les parties ont eu des désaccords concernant la stratégie optimale de développement dans la région Asie-Pacifique. C'est pourquoi Nanobiotix et PharmaEngine ont convenu de mettre fin à leur collaboration", indique Nanobiotix dans un communiqué. La firme avait précisé dans le prospectus de son introduction au Nasdaq qu'elle estimait que son partenaire ne respectait pas les termes de leur accord et qu'elle n'excluait pas d'y mettre fin. PharmaEngine avait répondu en niant toute violation de l'accord, affirmant au contraire que c'était Nanobiotix qui l'avait enfreint.

L'accord de résiliation conclu permet de mettre fin aux désaccords en suspens. Les droits de développement et de commercialisation dans l'Asie-Pacifique reviennent à Nanobiotix. Mais pour cela, la firme versera à PharmaEngine des paiements allant jusqu'à 5 millions de dollars à l'issue des différentes étapes administratives liées à la fin de la collaboration, plus un paiement de 7,5 millions de dollars lors de la deuxième approbation règlementaire du NBTXR3 (qui a déjà obtenu une première homologation en tant que traitement adjuvant à la radiothérapie dans le sarcome des tissus mous), où que ce soit dans le monde et pour n'importe quel indication.

En sus, Nanobiotix a accepté de verser à son ex-partenaire des redevances "à des taux bas" sur les ventes de NBTXR3 en Asie-Pacifique, pendant dix ans à commencer de la première commercialisation dans la région.

Les plus gros marchés aux Etats-Unis et en Europe

"La conservation de tous les droits relatifs au NBTXR3 ouvrira de nouvelles possibilités à court et à long terme pour la société, et Nanobiotix évaluera la région Asie-Pacifique en vue de son inclusion potentielle dans son prochain essai mondial d'enregistrement de phase III (dernière phase des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation, NDLR) dans le cancer de la tête et du cou", fait valoir l'entreprise.

Au vu de cette annonce et dans l'attente d'un éventuel nouveau partenariat, Degroof Petercam préfère retirer de ses projections financières les ventes potentielles en Asie-Pacifique, ce qui entraîne une diminution de 12 à 11 euros de son objectif de cours. "La nouvelle du jour est un revers malheureux, mais la plus importante opportunité de marché reste les Etats-Unis, suivie de l'Europe", relativise le bureau d'études. Par rapport au cours actuel, Degroof Petercam conseille d'alléger les positions.

Vers 12h15 vendredi, le cours de Nanobiotix se repliait de 1,5% à 13,06 euros, correspondant à une capitalisation de 450 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NANOBIOTIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.40 % vs +33.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat