Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MR BRICOLAGE

ALMRB - FR0004034320 SRD PEA PEA-PME
10.700 € +2.39 % Temps réel Euronext Paris

Mr bricolage : Bricolage, domotique... Les groupes liés au foyer ont vu leurs revenus exploser en 2020

jeudi 11 mars 2021 à 11h36
Somfy a bénéficié de l'explosion du télétravail

(BFM Bourse) - Au cours d'une année émaillée de périodes de confinement, les sociétés positionnées sur le "cocooning", comme l'équipement de la maison et le bricolage, ont bénéficié d'un surcroît d'activité. Cela transparaît jeudi dans les comptes de Mr. Bricolage, Somfy ou encore Damartex.

Bon gré mal gré, les Français comme nombre d'Européens ont passé l'année dernière davantage de temps chez eux qu'à l'ordinaire... Privés de leurs sorties et hobbies habituels, ils se sont rabattus sur l'aménagement de leur intérieur (et de leur jardin pour ceux qui ont la chance d'en posséder un), le bricolage et autre loisirs domestiques. Tandis que l'hôtellerie, la restauration ou les transports ont souffert, les secteurs du "stay-at-home" ont au contraire bénéficié de ce contexte inédit, comme en témoigne jeudi la progression de plusieurs valeurs tricolores.

Plus forte hausse sur le marché Euronext Growth, le groupe Mr. Bricolage (issu du rapprochement avec Catena en 2002) s'adjuge 9,3% à 10,60 euros vers 10h30 après avoir fait état d'une forte progression du volume d’affaires (+11,5% par rapport à 2019, +11,7 % à magasins comparables) dans ses différents réseaux adhérents et affiliés l'an dernier, représentant un total d'environ 2,195 milliard d'euros, dont 1,895 milliard rien qu'à l'échelon français. Les magasins des réseaux (Mr. Bricolage, Les Briconautes, etc.) ont "bénéficié de leur proximité pour répondre à la forte demande des consommateurs désireux de prendre soin de leurs lieux de vie", souligne le groupe.

Le chiffre d'affaires consolidé (constitué des ventes de marchandises et des prestations facturées aux réseaux) s'est élevé à 274,6 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel s'est envolé à 21,7 millions d'euros, contre 13,1 millions en 2019 en données comparables, favorisé par le recours à l’activité partielle pendant le premier confinement pour la majorité des effectifs du siège, la mise en œuvre généralisée du télétravail dès le printemps (permettant de diminuer les frais généraux et de déplacements) et le report d’une partie des opérations marketing prévues à l’occasion des 40 ans de l’enseigne. Largement déficitaire en 2019, le résultat net est devenu bénéficiaire à hauteur de 17,7 millions d'euros, reflétant ainsi le succès de la transformation du modèle d'affaires au terme du plan "Rebond" engagé en 2016 pour relancer le groupe à la suite de l'échec du rapprochement avec Kingfisher (Castorama, Brico Dépôt).

Les stores motorisés Somfy en grande forme aussi

De son côté l'inventeur des stores motorisés Somfy réaccélère de 4,39% à 147,40 euros, approchant à nouveau 5,5 milliards d'euros de capitalisation boursière (ce qui classerait le titre vers la moitié de l'effectif du SBF 120, s'il appartenait à cet indice). L'an dernier, le savoyard, spécialiste de la domotique, a dégagé des résultats en forte augmentation, grâce au rebond de plus de 20% de l’activité sur le second semestre après un premier semestre perturbé (-7,2%) par l’épidémie du Covid, et à l’amélioration du taux de marge opérationnelle courante, compte tenu là aussi des économies exceptionnelles réalisées durant la crise.

Sur l'année, le chiffre d'affaires a crû de 6,1% en comparable (+4,7% en données publiées) à 1,257 milliard d'euros. Selon Somfy, la progression constatée sur l'ensemble des troisième et quatrième trimestre témoigne "d’une tendance de fond, confirmée, voire accentuée, par les événements récents, en raison de la place de plus en plus centrale de la maison dans la vie de chacun, du fait, entre autres, de l’essor du travail à distance et du développement des services en ligne".

Le résultat opérationnel courant de Somfy s’est établi à 260,7 millions d’euros sur l’exercice écoulé, en hausse de 27,3% (+31,3% à données comparables), et a représenté ainsi 20,7% du chiffre d’affaires, contre 17,1% sur le précédent exercice, le résultat net accélérant encore plus vivement à 213,0 millions d’euros (+30,5%).

La "silver economy" en forme

Historiquement l'autre branche du groupe Somfy jusqu'en 2002 (la famille roubaisienne Despature, propriétaire de Damart, avait acquis Somfy en 1984 en vue de diversifier son patrimoine), Damartex voit aussi son cours de Bourse progresser ce jeudi matin, de 3,5% à 17,90 euros. Leader européen de la "silver economy" avec ses marques Damart, spécialiste des vêtements confort, mais aussi 3Page, Coopers et "Vitrine magique", également présent dans les soins à domicile (Sedagyl et Santéol) le groupe a publié jeudi matin un chiffre d'affaires en augmentation de 4,2% à 402,3 millions d'euros pour le semestre écoulé (premier semestre de son exercice 2020/2021) tiré par "l'excellente performance de la vente à distance" pour la marque éponyme et pour le pôle "home & lifestyle".

Sur la période, Damartex a en outre renoué avec un bon niveau de profitabilité, le résultat opérationnel courant bondissant à 15,3 millions d'euros (contre 2,4 millions au premier semestre 2019/2020) et le résultat net à 11,1 millions d'euros (contre 1,9 millions).

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MR BRICOLAGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +40.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat