Bourse > Maurel et prom > Maurel et prom : Chute du bénéfice net en 2014
MAUREL ET PROMMAUREL ET PROM MAU - FR0000051070MAU - FR0000051070
3.540 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
3.530 €Ouverture : +0.28 %Perf Ouverture : 3.540 €+ Haut : 3.520 €+ Bas :
3.540 €Clôture veille : 19 272Volume : +0.01 %Capi échangé : 692 M€Capi. :

Maurel et prom : Chute du bénéfice net en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pénalisée par la chute des cours du brut et des dépréciations, la junior pétrolière Maurel & Prom a vu son résultat net part du groupe s'effondrer en 2014 de 79% à 13,2 millions d'euros. De plus, la production est actuellement perturbée. Le groupe a donc annoncé des mesures visant à réduire ses coûts opérationnels et financiers ainsi que ses investissements.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Maurel & Prom chute de 4,5% à 7,2 euros. Elle a perdu près de 36% de sa valeur ces six derniers mois.

Comme annoncé lors de la publication des ventes annuelles, fin janvier, aucun dividende ne sera proposé au titre de 2014, comme en 2013.

Notons que des dépréciations d'actifs de plus de 110 millions d'euros ont pesé sur le bénéfice net.

L'an dernier, la CA du groupe pétrolier centré sur le Gabon a vu ses ventes reculer de 4% à 550,4 millions d'euros.

L'excédent brut d'exploitation s'est contracté de 17% à 351,9 millions d'euros et le résultat opérationnel de 58%, à 140,6 millions d'euros.

L'an dernier, les investissements ont décollé de 30% à 331 millions, quand fin 2014 la trésorerie se situait à 229 millions (+ 20% sur un an).

'Le second semestre de l'année 2014 a chahuté l'ensemble de l'industrie pétrolière, avec l'effondrement des prix du pétrole depuis l'été dernier. Cette baisse, qui se poursuit sur 2015, pèse sur la rentabilité opérationnelle du groupe et nous a conduit à prendre des mesures', a commenté le président et principal actionnaire de Maurel & Prom, Jean-François Hénin.

De plus, l'année en cours commence difficilement : 'le premier trimestre 2015 voit se conjuguer un effet prix dégradé et un effet quantité lié aux difficultés opérationnelles rencontrées par l'opérateur du pipeline reliant Coucal au Cap Lopez, n'ayant pas permis au groupe de produire selon le rythme normal. Les productions moyennes des mois de janvier et février ont été respectivement de 16 178 b/j et de 21 624 b/j avec des prix de vente respectifs de 44,1 $/b et de 53,5 $/b.'

Rappelons que sur les neuf premiers mois de 2014, la production dépassait les 25.200 b/j.

Cette année, le groupe entend réduire le coût de sa dette en la restructurant et en rallongeant sa maturité, réduire 'drastiquement' les coûts et limiter les investissements. Autre priorité stratégique : “concentrer (l')activité en abandonnant les projets d'exploration non stratégiques et à privilégier (les) actifs en production'. Maurel & Prom s'attend aussi à une hausse “sensible” de sa production une fois passé le premier quart de l'année.

Commentant ces chiffres, Société Générale estime que la faiblesse des prix de l'or noir et le retard dans la reprise des extractions d'huile au Gabon devraient peser sur le titre à court terme. 'Cependant, la direction prend les mesures qui s'imposent pour étendre la maturité de la dette et réduire les dépenses non essentielles', ajoute une note de recherche. Le bureau d'études rappelle qu'après un nouvel accès de faiblesse au 2e trimestre, qu'il anticipe une remontée du cours du pétrole durant la seconde partie de l'année 2015.

Le bureau d'études d'étude conseille de 'conserver' le titre en visant 9,5 euros à un horizon de 12 mois.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI