Bourse > Maurel et prom > Maurel et prom : Résultats en hausse, production dans le flou
MAUREL ET PROMMAUREL ET PROM MAU - FR0000051070MAU - FR0000051070
3.520 € +0.57 % Temps réel Euronext Paris
3.510 €Ouverture : +0.28 %Perf Ouverture : 3.520 €+ Haut : 3.500 €+ Bas :
3.500 €Clôture veille : 28 429Volume : +0.01 %Capi échangé : 688 M€Capi. :

Maurel et prom : Résultats en hausse, production dans le flou

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maurel & Prom a dégagé, au terme de la première moitié de son exercice 2014, un résultat net consolidé de 59,3 millions d'euros, à comparer avec une perte de 10,5 millions un an plus tôt. Cependant, le groupe semble avoir abandonné l'objectif d'atteindre, au Gabon, une production brute de 35.000 barils/jour durant la seconde partie de l'année, en raison de travaux menés actuellement sur les puits.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Maurel & Prom n'en prend cependant pas ombrage et reste neutre à 11,9 euros.

Sur la période, la 'junior' pétrolière française centrée principalement sur le Gabon a enregistré dans ce dernier pays une production brute de 25.134 barils/jour, en hausse de 7% sur un an.

Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 13% à 295,5 millions d'euros, ce qui tient également compte de la consolidation de Caroil.

En outre, le résultat opérationnel décolle de 29% à 156,2 millions d'euros, soit une marge de 52,9% contre 46,3% un an plus tôt.

Rappelons qu'en début d'année, au Gabon, un nouveau contrat de partage de production d'une durée de 20 ans, Ezanga, a remplacé les licences antérieures.

Par ailleurs, Saint-Aubin Energie, contrôlée à hauteur de 33,3% du capital, devrait enregistrer sa première production de brut dans l'Alberta canadien au second semestre, et des forages de test sont en cours au Mozambique.

Les flux de trésorerie générés par l'activité ont par ailleurs augmenté de 2% à 201,6 millions d'euros.

Attention cependant : du côté de la production au Gabon, “un important programme de travaux sur les puits injecteurs d'eau et producteurs d'huile a été lancé dans le but d'améliorer leur performance. Ces travaux imposent la suspension de l'injection d'eau dans les réservoirs concernés”, indique le groupe.

Il s'ensuit “une baisse automatique du niveau de production qui devrait se rétablir progressivement. La complexité des phénomènes mis en cause rend délicate toute prévision quant à la date de plein effet de la remise en pression du gisement, condition nécessaire à l'augmentation de la production”, explique la direction

En guise perspectives pour le second semestre 2014, Maurel & Prom se veut plus prudent. Le groupe indique que 'le programme de travaux d'intervention sur les puits injecteurs et producteurs entrepris au Gabon se poursuivra sur le reste de l'exercice. En conséquence le chiffre d'affaires et le cash-flow du second semestre ne devraient pas évoluer sensiblement par rapport au premier semestre 2014.'

Notons qu'à la différence des précédents, le dernier communiqué ne fait donc plus explicitement mention de l'objectif de production de 35 000 barils/jour précédemment visé au cours du second semestre.

“L'exercice 2015 devrait voir la traduction des effets positifs des travaux entrepris au Gabon en 2014 et la progression du free cash-flow correspondant”, écrit enfin le groupe.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI