Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MAUNA KEA TECH

MKEA - FR0010609263 SRD PEA PEA-PME
1.610 € +3.87 % Temps réel Euronext Paris

Mauna kea tech : Hausse historique pour Mauna Kea en Bourse, alors que la sécu va enfin rembourser Cellvizio

mardi 18 juin 2019 à 13h02
Rebond historique pour Mauna Kea

(BFM Bourse) - Cinq ans après les débuts commerciaux de l'endomicroscope conçu et développé par la société tricolore -vendu à ce jour dans une quarantaine de pays- l'assurance maladie française a finalement accepté de prendre en charge l'examen afférent. Mauna Kea escompte désormais un déploiement d'envergure dans son propre pays.

Enfin prophète en son pays. Mauna Kea Technologies inventeur du Cellvizio, une plate-forme permettant d'examiner en temps réel les cellules d'un patient au sein même du corps (endomicroscopie) plutôt que de réaliser un prélèvement à l'aveugle pour l'étudier ensuite en laboratoire, a annoncé lundi soir la prise en charge par l'Assurance maladie des procédures d’endomicroscopie, en particulier pour l’œsophage de Barrett, considéré comme un état précancéreux. Le titre s'envolait de 37% à 2,20 euros mardi vers 13h00, après un pic à +47% (du jamais vu depuis l'introduction) plus tôt dans la séance.

Plusieurs études cliniques ont montré que le recours à la biopsie optique chez des patients à risque multipliait le "rendement diagnostique" par rapport aux procédures classiques, avec un taux de détection des anomalies plus de deux fois supérieur à une procédure classique. En effet, l'examen usuel (procédure dite de Seattle) consiste à ponctionner l'oesophage en quatre points et mettre ensuite les prélèvements sous microscope, mais ces prélèvements à l'aveugle peuvent très bien tomber sur des zones saines. L'endoscopie par Cellvizio permet au praticien de parcourir minutieusement différentes régions de l’œsophage en examinant directement l'état des cellules, réduisant les risques de passer à côté de lésions. Or, il est aujourd'hui possible de soigner la plupart des patients lorsque les signes avant-coureur sont détectés à temps. En revanche le taux de survie est très faible une fois que le cancer de l'oesophage est déclaré chez les patients.

"Au cours des dernières années, la communauté médicale a pris pleinement conscience d'un grave déficit de détection des signes précoces de cancer de l'oesophage, à l'origine de la spectaculaire augmentation de la prévalence de ce cancer meurtrier depuis vingt ans. Toutes les parties prenantes et nous-mêmes sommes donc particulièrement enthousiastes de pouvoir faire bénéficier tous les patients français de cette technologie", a indiqué Sacha Loiseau, président et co-fondateur de Mauna Kea Technologies.

L'Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie a décidé de créer dans la classification commune des actes médicaux (CCAM) un nouvel acte spécifique à l'examen, intitulé "Endoscopie œsophagienne avec biopsie guidée par endomicroscopie confocale par laser - Cartographie œsophagienne pré-thérapeutique avec biopsie guidée par endomicroscopie confocale par laser" (sous-paragraphe 07.01.09.01 du livre II du code de la sécurité sociale "Endoscopie des conduits salivaires et du tube digestif"). Le tarif de prise en charge de de 150 euros pour l’endoscopiste et 69 euros pour l’anesthésiste qui l'assiste, soit 220 euros au total.

À noter qu'à la suite d'un rapport remis en 2010 par la Société Française d'Endoscopie Digestive (SFED) quant à l'intérêt de cette procédure médicale facilitant la détection des zones précancéreuses, la Haute Autorité de Santé s'était prononcée dès septembre 2014 en faveur du remboursement. Il a donc fallu près de cinq ans pour que l'assurance maladie en prenne acte, bien après les Etats-Unis.

"Cette décision confirme la pertinence de notre technologie pour les patients à risque de cancer de l’œsophage et nous sommes impatients d’accélérer l’adoption de notre système unique d’endomicroscopie confocale laser par minisonde, Cellvizio, dans plus de 300 hôpitaux en France spécialisés dans le suivi des patients atteints du syndrome de Barrett", a souligné Rob Gershon, le directeur général de la société. À ce jour, une trentaine d'établissement en pointe dans l'endoscopie pratiquent déjà l'examen, ceci entièrement à leurs frais.

Selon le dirigeant, chaque année ce sont plus de 45.000 oesophagogastroduodénoscopies qui pourraient être réalisées avec Cellvizio à l'avenir.

"Il est important de noter que désormais, l’ensemble des cliniciens qui pratiquent ces interventions seront éligibles au remboursement à des taux attractifs. Grâce à la création de ce nouvel acte, le marché français - sur lequel nous bénéficions déjà d'une solide réputation - est enfin ouvert à Mauna Kea pour une commercialisation d’envergure de notre technologie Cellvizio", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué de Mauna Kea.

Aujourd'hui focalisée sur l’œsophage de Barrett, l'entreprise a aussi dévoilé dernièrement des projets très poussés pour des applications dans le cancer du poumon, avec des études menées en parallèle du développement de systèmes d'endoscopie robotique. La technologie de Mauna Kea pourrait aussi s'adresser à d'autres domaines gastro-entérologiques (comme le cancer du pancréas ou les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin) ou encore aux allergies et intolérances alimentaires.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAUNA KEA TECH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+296.80 % vs +22.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat