Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MAISONS DU MONDE

MDM - FR0013153541 SRD PEA PEA-PME
12.840 € +2.88 % Temps réel Euronext Paris

Maisons du monde : Maisons du Monde surprend agréablement le marché et bondit en Bourse

mercredi 29 juillet 2020 à 10h30
Maisons du Monde surprend positivement le marché et décolle

(BFM Bourse) - L'enseigne de meubles et d'objets de décoration a étonnamment bien limité la casse sur les six premiers mois de l'année, compensant ses pertes de revenus en magasins par le bond des ventes en ligne. Maisons du Monde fait nettement mieux que ce à quoi s'attendaient les analystes, même les plus optimistes comme Midcap Partners. Le titre est recherché.

En dépit d'une perte liée au Covid estimée à 110 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, les ventes ayant chuté de 54% pendant le confinement (du 17 mars au 10 mai), Maisons du Monde a très bien résisté sur la période. "Grâce à l’agilité et la résilience de notre modèle omnicanal, nous avons réalisé une performance meilleure qu’attendu au deuxième trimestre, ce qui nous a permis de contenir la baisse de nos ventes totales à 13%" (au premier semestre) se félicite la directe générale du groupe Julie Walbaum.

De janvier à juin, les ventes de Maisons du Monde ont reculé de 13,3% à 489 millions d'euros, affectées par "la fermeture de l'ensemble du réseau de magasins pendant huit semaines" indique le groupe. En France, elles ont baissé de 18% à 252,1 millions d'euros, contre -7,7% à l'international à 236,8 millions d'euros

Sur le seul deuxième trimestre, marqué par ces fermetures, les ventes en magasins ont plongé de 37,5% à 129,4 millions d'euros, tandis que les ventes en ligne ont décollé de 51% à 115,8 millions d'euros. "L'activité en ligne est restée dynamique jusqu'à la fin du semestre, alors que les magasins se portaient bien depuis leur réouverture, avec des ventes en hausse de 18% entre mi-mai et le 30 juin", a commenté Julie Walbaum lors d'une conférence de presse téléphonique.

Dans une note publiée mercredi matin et titrée "Qui l'eût crû?", l'analyste de Midcap Partners Florent Thy-Tine constate des résultats au-dessus des attentes, "tant sur le plan du chiffre d'affaires que sur les résultats opérationnels". Le groupe mariligérien a en effet pris la bonne habitude de surprendre positivement le marché ces dernières années, comme lors de son dernier point d'activité annuel.

Florent Thy-Tine souligne notamment le recul moins prononcé que prévu du chiffre d'affaires du deuxième trimestre (-16,2% en données publiées, -15,3% en organique) à 245,2 millions d'euros, quand le consensus misait sur 173 millions d'euros et que lui-même, légèrement plus optimiste, tablait sur 194 millions d'euros. Si les ventes en ligne ont largement surpassé les prévisions, qui l'attendaient en hausse de 25%, "les ventes en magasins ont également bien résisté" observe-t-il (-38% contre -50% attendus), notamment "grâce à un fort rattrapage dès la réouverture des boutiques".

S'il prévenait dans une note publiée la semaine dernière que "toute mauvaise surprise pourrait être sévèrement sanctionnée" par le marché, le bureau d'études applaudit vivement la publication convaincante de Maisons du Monde mercredi matin. À 10h15, le titre affichait parmi les meilleures performances de la cote parisienne avec une envolée de 8,1% à 12,67 euros qui lui permet d'effacer la quasi-totalité de ses pertes depuis le 1er janvier (-2,3%).

L'analyste insiste sur le fait que "si la bonne dynamique "top line" (chiffre d'affaires, NDLR) pouvait s'anticiper, la résistance de l'Ebitda est plus surprenante avec une marge à 14,1%". L'Ebitda atteint ainsi 69 millions d'euros, plus de deux fois mieux qu'attendu par le consensus (30 millions d'euros), tandis que "la bonne résistance de la marge brute" est aussi à noter, celle-ci ayant progressé de 10 points de base à 64,1% sur le premier semestre, "profitant d'un effet devise favorable et de moindres promotions".

"En prime, le groupe affiche une génération de free cash-flow positive de 43 millions d’euros (vs -11,5 millions sur la même période de l’exercice précédent), profitant d’une maîtrise des dépenses d’investissement avec seulement 3 ouvertures de magasins contre 15 un an plus tôt (et 10 fermetures nettes sur le semestre, le réseau comptant 366 magasins dans neuf pays à in juin, NDLR), et d’un besoin en fond de roulement favorable (+73 millions) sous l’effet d’une baisse des stocks" notamment.

Ces derniers sont d'ailleurs tombés à des "niveaux sous-optimaux" indique le groupe, la fermeture des fournisseurs chinois ayant "retardé la reconstitution des stocks". Maisons du Monde précise que le problème "est en cours de résolution" mais qu'il aura "probablement un impact sur la disponibilité des produits au cours du troisième trimestre et peut-être du quatrième, particulièrement sur le meuble".

"Compte tenu du niveau d'incertitude élevé", Maisons du Monde ne se risque pas à livrer des perspectives opérationnelles pour le reste de l'année, estimant seulement que les résultats du second semestre "seront probablement en-deçà de leurs niveaux du second semestre 2019".

Florent Thy-Tine juge de son côté que les perspectives ne sont pas si sombres pour le groupe puisque les difficultés de ses concurrents, avec les restructurations de Conforama/But, Alinea ou encore Habitat devraient lui permettre de gagner des parts de marché. Midcap Partners confirme sa recommandation à l'achat et relève sa cible de 13,2 à 17,6 euros, laissant entrevoir un potentiel de hausse de près de 40%, "sous l'effet de la révision en hausse de nos estimations à la suite de cette publication (estimation de ROC relevée de 52 à 97 millions d'euros)".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAISONS DU MONDE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.50 % vs -3.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat