Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MAISONS DU MONDE

MDM - FR0013153541 SRD PEA PEA-PME
15.270 € +3.18 % Temps réel Euronext Paris

Maisons du monde : L'action Maisons du monde s'effondre face à la menace d'un reconfinement

mardi 27 octobre 2020 à 16h40
Jamais Maisons du Monde n'avait connu pareille sanction en Bourse

(BFM Bourse) - Le marché craint désormais un reconfinement ou, a minima, une nouvelle fermeture des magasins dits "non-essentiels" qui pourrait fortement affecter les distributeurs spécialisés à l'approche des fêtes de fin d'année. Les analystes jugent néanmoins sévère la sanction du marché à l'encontre de Maisons du Monde, qui a démontré sa résilience au premier semestre.

Jamais, dans son histoire boursière (le groupe s'est introduit en mai 2016), Maisons du Monde n'avait connu pareille sanction. Relégué loin derrière tout le monde en queue d'un SBF 120 pourtant en repli de 18,39% à 16h35, le titre du distributeur spécialisé dévisse de 19,5% à 11,23 euros, au plus bas depuis mi-juin dernier. Ce plongeon est d'autant plus étonnant que le titre affichait jusqu'à ce jour une évolution positive depuis le début de l'année (+6% à la clôture de lundi), et qu'il intervient sans actualité particulière, si ce n'est la publication des résultats trimestriels du groupe ce mardi... mais après la clôture de la Bourse (autrement dit après 17h30).

Pour Clément Genelot, analyste spécialiste du secteur chez Bryan Garnier, "le marché craint clairement une fermeture des magasins "non-essentiels" en France avec un couvre-feu étendu en semaine et un confinement en week-end". Après avoir étendu à près de 40 départements le couvre-feu local imposé à plusieurs métropoles dans un premier lieu, le gouvernement français envisagerait désormais une avancée de l'heure du couvre-feu de 21h à 19h et un confinement durant le week-end sauf pour les déplacements essentiels, selon plusieurs sources proches du gouvernement. Avant, peut-être, un reconfinement généralisé si ces mesures s'avèrent inefficaces face à une pandémie qui semble actuellement hors de contrôle.

Un risque de forte tensions logistiques pour la fin d'année

"Comme bon nombre d’autres groupes de distribution spécialisés cotés, Maisons du Monde a déjà démontré une certaine résilience grâce au e-commerce (le groupe a très agréablement surpris le marché en contenant le repli de ses revenus à 13% sur les six premiers mois de l'exercice, NDLR). Cependant, la période de novembre-décembre se caractérise déjà habituellement par des flux en ligne très élevés dans le secteur et un report supplémentaire vers l’e-commerce mettra clairement toutes les structures logistiques sous pression. Délais de livraison rallongés, surcoûts logistiques sont donc plausibles sur le T4 avec un certain impact sur la marge des distributeurs..." avance Clément Genelot.

C'est à son sens ce que le marché reflète aujourd'hui, sur Maisons du Monde et, dans une moindre mesure, sur Fnac Darty (-7,4%).

Des achats plus difficiles à différer

Analyste chez Midcap Partners, Florent Thy-Tine juge également que "la baisse du titre s’explique avant tout par la peur d’un reconfinement généralisé en France et en Europe". "Crainte justifiée car un confinement le week-end pénaliserait les ventes du groupe pour les fêtes de fin d’année" corrobore-t-il. Le spécialiste estime en revanche que "le groupe pourrait se montrer assez résilient. D’une part, grâce à son modèle numérique et sa capacité à compenser par des ventes e-commerce (+51% au premier semestre, NDLR). D’autre part car le quatrième trimestre se caractérise par des achats qu’il n’est pas possible de différer, notamment avec les cadeaux de Noël, contrairement à ce qui pouvait être fait au mois de mars". Sans compter qu'un reconfinement pourrait, selon lui, "de nouveau stimuler les ventes de meubles pour le confort en télétravail".

Pour toutes ces raisons, il juge la sanction du marché "très sévère" alors qu'il s'attend, en plus, à "une publication très bien orientée" ce soir. "Les chiffres du troisième trimestre seront bons, le chiffre d'affaires devrait s'afficher en croissance de plus de 10%, mais le focus (des investisseurs, NDLR) sera avant tout sur la fin d’année" prévient un autre analyste, qui ne souhaite pas être cité. Au regard du différentiel de performance entre Maisons du Monde et Fnac Darty, Clément Genelot estime qu'il doit y avoir, en plus des craintes de reconfinement, "une part de spéculation vis-à-vis de cette publication". Le marché aura déjà une partie de sa réponse à 18h ce soir, en jetant un œil aux perspectives affichées par le groupe pour les trois derniers mois de son exercice

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAISONS DU MONDE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.10 % vs +12.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat