Bourse > Kering > Kering : Recul des résultats de Kering mais Gucci brille au 4e trimestre
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
247.450 € -1.41 % Temps réel Euronext Paris
250.700 €Ouverture : -1.30 %Perf Ouverture : 250.700 €+ Haut : 247.000 €+ Bas :
251.000 €Clôture veille : 269 646Volume : +0.21 %Capi échangé : 31 248 M€Capi. :

Kering : Recul des résultats de Kering mais Gucci brille au 4e trimestre

Kering publie des résultats 2015 en baisseKering publie des résultats 2015 en baisse

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Kering a publié vendredi des résultats 2015 en baisse pour la troisième année consécutive mais marqués par une forte progression des ventes de Gucci en fin d'année, confortant la montée en puissance de la griffe en pleine relance.

Très surveillé, Gucci, principal centre de profits du groupe, a vu sa croissance organique grimper de 4,8% au quatrième trimestre, faisant largement mieux que les 1,5% attendus en moyenne par les analystes.

Reprise en main début 2015 par l'ancien dirigeant de Bottega Veneta Marco Bizzarri, la marque a fait l'objet d'une refonte globale sous la houlette de son nouveau directeur artistique Alessandro Michele.

"Kering dépasse les attentes et montre que le management de Gucci est efficace et sur la bonne voie", note Luca Solca, analyste d'Exane BNP Paribas.

A 9h30, le titre progressait de 2,18% à 163,75 euros, enregistrant ainsi la deuxième plus forte progression du CAC 40 (-0,06%).

Les nouvelles collections, arrivées dans les boutiques au troisième trimestre, se déploient progressivement et ont représenté 30% des ventes du quatrième trimestre.

Les ventes de la griffe dans son réseau de magasins ont grimpé de 5,5%, tandis que les ventes en gros sont revenues en terrain positif (+3,9%), a précisé Jean-Marc Duplaix, directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique.

"Ces chiffres témoignent du très bon accueil des nouvelles collections auprès des clients finaux mais aussi des partenaires distributeurs", s'est-il félicité.

A la fin 2015, Gucci avait rénové 34 magasins, passés au nouveau concept, sur un total de 525 et 60 boutiques devraient être rénovées en 2016.

BOTTEGA VENETA EN BAISSE

A l'inverse, Bottega Veneta, deuxième marque de luxe de Kering, a encore ralenti la cadence, plongeant cette fois-ci dans le rouge (-1,6%) au dernier trimestre, plombée notamment par la chute des flux touristiques chinois à Hong Kong et Macao où elle réalise 14% de ses ventes.

Saint Laurent poursuit sa brillante trajectoire avec une croissance de 27,4% malgré une plus forte exposition que ses pairs au marché français (environ 10% de ses ventes).

La division luxe boucle l'année sur une progression de 4,1%, une performance comparable aux 4% de la mode-maroquinerie de LVMH mais très éloignée des 8% engrangés par Hermès et

Au total, les ventes de Kering sont ressorties à 11,58 milliards d'euros (+15,4%) en 2015, un chiffre supérieur aux 11,44 milliards attendus. A taux de change constants, le groupe maintient sa croissance organique à 4,6%, après 4,5% en 2014, grâce surtout aux performances de Saint Laurent et Puma.

L'équipementier sportif a renoué avec une solide croissance organique tirée par les nouveaux produits conçus avec la chanteuse Rihanna.

Les résultats, eux, sont en baisse, plombés par le recul de ceux de Puma, lié à des effets devises et à une hausse des dépenses de marketing, et de Gucci sur l'année. Le résultat opérationnel courant recule de 1% en 2015 à 1,65 milliard d'euros, en ligne avec le consensus ThomsonReuters I/B/E/S.

La rentabilité opérationnelle se dégrade fortement, reculant à 14,2%, contre 16,6% en 2014, impactée de surcroît par le coût des couvertures de change du groupe.

Le résultat net récurrent part du groupe baisse de 13,6% à 1,02 milliard et le dividende proposé reste stable à 4,0 euros.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...