Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

KERING

KER - FR0000121485 SRD PEA PEA-PME
604.400 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris

Kering : Ppr confiant pour l'année 2008 malgré les etats-unis

mercredi 9 janvier 2008 à 16h30
BFM Bourse

par Pascale Denis et Nick Antonovics

PARIS (Reuters) - Le groupe PPR confirme tabler sur une progression "significative" de ses résultats en2007 et se dit confiant dans ses perspectives de croissance et de résultat pour 2008, malgré unenvironnement économique rendu plus difficile par le ralentissement de la croissance américaine.

"En 2008, nous améliorerons encore nos performances (...) Le ralentissement de l'économie américaine auraun impact, mais qui ne remet pas en cause les perspectives d'amélioration des performances du groupe", adéclaré à Reuters François-Henri Pinault, PDG du groupe de distribution et de luxe, lors d'une interview.

Face aux inquiétudes sur l'évolution de la consommation, dans un contexte de croissance devenu plusincertain, François-Henri Pinault s'est voulu confiant.

"Nous avons des atouts, car nous sommes, dans la distribution, sur des segments qui ont des potentiels plusimportants que la grande consommation en général et, dans le luxe, sur un secteur qui est structurellement encroissance", a-t-il dit.

Il a également confirmé que les résultats 2007 seraient en amélioration "significative" par rapport à 2006.

"Nous avons dit que nous améliorerions significativement nos résultats en 2007 (...) Les performances vontêtre bonnes, significativement bonnes".

Confronté à une forte baisse du cours de Bourse depuis novembre, qui s'est brutalement accélérée débutjanvier avec les avertissements lancés par les distributeurs britanniques DSG International et Next, le PDGde PPR estime qu'il n'y a "aucun lien de rationalité" entre la réalité des performances du groupe et l'aversionau risque d'investisseurs inquiets de l'effet d'un ralentissement de la croissance économique sur laconsommation.

SURPERFORMANCE DANS LE LUXE

La valeur cède 3,9% à 93,46 euros vers 15h30, reculant de 15% depuis le début de l'année et accusant unplongeon de 34% depuis son plus haut du 8 octobre 2007. L'ensemble du secteur de la distribution européenneabandonne quant à lui 13,5% depuis le 1er janvier, alors que Marks & Spencer dévisse de 18% ce mercrediaprès l'annonce d'une baisse de ses ventes sur les trois derniers mois de 2007.

"Le groupe PPR est plus résistant tel qu'il existe aujourd'hui (avec ses deux piliers, distribution de masse etluxe, ndlr) que s'il était un 'pure player'", a plaidé François-Henri Pinault, ajoutant que PPR avait "démontrésystématiquement avoir des performances supérieures" à celles de ses pairs "pure players".

La diversification répond cependant à des exigences de performances. "Chez PPR, la règle c'est que dèsqu'un métier commence à avoir besoin des ressources des autres pour se développer, on en sort", a-t-ilpoursuivi, faisant allusion à la vente de Rexel.

Dans le luxe, PPR, qui anticipe une croissance mondiale du secteur d'environ 7% en 2008, estime qu'il "feramieux que le marché", grâce notamment à son portefeuille de marques et à un important programmed'ouvertures de magasins.

La baisse du dollar n'a pas eu d'impact "significatif" sur les performances du secteur aux Etats-Unis et lafaiblesse de la devise américaine a provoqué un flux touristique massif, venu nourrir les ventes de PPRoutre-Atlantique, a-t-il indiqué.

PAS DE CIBLES A DES PRIX RAISONNABLES

Dans la distribution, François-Henri Pinault s'est aussi voulu rassurant, tant pour l'évolution de la croissancede PPR en Europe qu'aux Etats-Unis, grâce à des segments de marché ciblés, des enseignes ou des marquesfortes (Puma) ou des modèles de distribution uniques (la Fnac).

Il a évoqué, pour l'Hexagone, des marchés en développement dans le meuble ou l'électronique et une venteà distance "plutôt en croissance". "En France, le taux de croissance est faible mais stable. Nous n'avons pas lesentiment d'une crise de la consommation".

Pour Puma, dont PPR détient 62% du capital depuis juillet dernier, l'année 2008 devrait être importante,avec des événements comme la Coupe d'Afrique des Nations, l'Euro 2008, les Jeux olympiques ou la VolvoOcean Cup, dont le fabricant d'articles de sport est un des sponsors.

Aux Etats-Unis, a poursuivi le PDG de PPR, "nous ne sommes pas un généraliste de la distribution". Lesactivités US, qui représentent 30% du chiffre d'affaires de Redcats, concernent surtout deux segments demarché (grandes tailles et activités de plein air), "qui se portent bien".

Interrogé sur la politique d'acquisition du groupe, il a rappelé que PPR était engagé depuis 2005 dans unmodèle de développement surtout tiré par la croissance organique.

"PPR est aujourd'hui capable de délivrer des taux de croissance significatifs sur une longue période sansavoir à faire d'acquisitions. Cela ne veut pas dire qu'on n'en fera pas".

Il a cependant indiqué que le groupe était encore un acteur "modeste" dans l'horlogerie, la bijouterie et lajoaillerie et serait prêt à saisir une opportunité "dans des conditions raisonnables".

"Mais il n'y en a pas", a-t-il dit.

Interrogé sur Clarins, la presse s'étant largement fait l'écho de visées de PPR sur le groupe familial decosmétiques, François-Henri Pinault a déclaré : "S'il y avait eu quelque chose, nous aurions communiqué. Sil'AMF (Autorité des marchés financiers) ne nous a rien demandé, c'est que cela n'était pas nécessaire".

Il a également évoqué, concernant YSL Beauté, un "potentiel de développement organique", tout en ajoutant: "Si on veut vraiment accroître la taille, cela passera peut-être par des mouvements de périmètre".

Il a jugé "essentiel" de développer cette catégorie de produits qui a "des effets très bénéfiques surl'activité prêt-à-porter et accessoires".

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur KERING en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.70 % vs +11.81 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat