Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

KERING

KER - FR0000121485 SRD PEA PEA-PME
693.600 € -1.53 % Temps réel Euronext Paris

Kering : Les ventes de Kering grimpent de 26% au 1er trimestre avec le rebond de Gucci

mardi 20 avril 2021 à 18h15
Les ventes de Kering grimpent de 26% au 1er trimestre avec le rebond de Gucci

PARIS (Reuters) - Kering a fait état mardi d'une hausse de 26% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,9 milliards d'euros, grâce au rebond prononcé des ventes de Gucci, sa marque vedette, et au dynamisme de son activité en Asie et aux Etats-Unis, qui a éclipsé l'effet des nouveaux confinements dus au coronavirus en Europe.

Durement frappé par la pandémie de COVID-19 en 2020, le secteur du luxe voit ses ventes de vêtements et d'articles de mode repartir de l'avant avec les progrès des campagnes de vaccination et la levée des restrictions dans certaines régions du monde, notamment en Chine, où la clientèle aisée est de retour dans les boutiques.

LVMH, numéro un mondial du secteur, a annoncé la semaine dernière une croissance encore plus forte que celle de Kering au premier trimestre, de 30%.

Gucci, qui contribue pour près de 60% au chiffre d'affaires de Kering et à 80% de son bénéfice, a enregistré une progression de ses ventes comparables de 24,6% sur les trois premiers mois de l'année, par rapport à la même période de 2020. Cette hausse est supérieure à la croissance de 19% attendue par les analystes.

La marque italienne, qui dépend aussi du tourisme international mis à l'arrêt par la pandémie, a davantage souffert que ses concurrentes telles que Louis Vuitton (LVMH) et Hermès en 2020, nourrissant les craintes chez les investisseurs d'un élan soudainement brisé après cinq années de très forte croissance.

CHUTE DES VENTES EN EUROPE DE L'OUEST

Elle compte néanmoins profiter de son centenaire cette année pour attirer de nouveaux adeptes en multipliant les événements, notamment via de nouvelles collections dont une, présentée en ligne, mélange ses propres créations avec des silhouettes et des logos de Balenciaga, autre marque du groupe français.

Cette présentation a attiré 205 millions de vues en ligne, a dit le directeur financier Jean-Marc Duplaix à des journalistes, signe selon lui de la dynamique retrouvée de la marque.

Au niveau du groupe, les ventes se sont envolées de 83% dans la région Asie-Pacifique, la première touchée par la pandémie de COVID-19 début 2020, et de 46% aux Etats-Unis. Elles ont en revanche chuté de 34% en Europe de l'Ouest.

En données comparables, le chiffre d'affaires trimestriel de Kering est en hausse de 5,5% par rapport au premier trimestre 2019, avant la pandémie.

"Si nous observons notre réseau de boutiques en exploitation directe, toutes nos maisons sont en croissance par rapport au premier trimestre 2019", a dit Jean-Marc Duplaix.

Plus de la moitié de ces boutiques ont fermé au cours du premier trimestre en Europe et cette proportion a continué à augmenter début avril avec les nouveaux confinements en France et en Italie, a-t-il toutefois ajouté.

Au-delà de Gucci, d'autres marques de Kering ont brillé au premier trimestre, notamment Yves Saint Laurent (+23,4%) et Bottega Veneta (+24,6%), que le numéro deux mondial du luxe s'efforce de relancer sous la houlette d'un nouveau directeur de la création, Daniel Lee, après des années de ventes en berne.

Les ventes en ligne ont elles aussi été dynamiques et représentent désormais 14% du total.

(Silvia Aloisi et Sarah White; version française Bertrand Boucey)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur KERING en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat