Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IPSEN

IPN - FR0010259150 SRD PEA PEA-PME
110.800 € -0.36 % Temps réel Euronext Paris

Ipsen : Convaincu de la valeur de Clementia, la labo Ipsen prêt à de nouvelles acquisitions

mercredi 27 février 2019 à 17h15
IPSEN rebondit après le rachat de Clementia

(BFM Bourse) - Les investisseurs reviennent progressivement sur le titre du laboratoire pharmaceutique, après avoir pris leurs distances lundi à l'annonce de l'acquisition de la biotech Clementia. Ciblant les maladies rares, l'entreprise canadienne n'a pas encore obtenu l'homologation de sa molécule phare palovarotène. Confiant dans son potentiel, Ipsen conserve un important appétit d'acquisitions.

Après avoir digéré l'annonce du rachat de Clementia Pharmaceuticals pour plus d'un milliard de dollars, les investisseurs retrouvent de l'intérêt pour le titre Ipsen. Sanctionné de 6,5% lundi dans la foulée de cette annonce, et encore en léger retrait mardi, l'action reprend 2,94% à 117,35 euros mercredi vers 16h15, à contre-courant de la baisse du CAC.

Lorsqu'on réalise une acquisition "on espère toujours naturellement être compris du marché", a souligné Aymeric Le Chatelier, directeur financier d'Ipsen. Néanmoins, "nous investissons sur le long terme et c'est à cet horizon que nous devons apprécier les retombées d'une telle opération".

Interrogé par BFM Bourse, le dirigeant a rappelé que l'acquisition de Clementia, une entreprise fondée par le docteur Clarissa Desjardins en 2011, correspondait parfaitement à la stratégie de croissance externe d'Ipsen. Le groupe ayant auparavant fait connaître son intention de se développer en visant trois domaines thérapeutiques de prédilection : l'oncologie, les neurosciences et les maladies rares. Clementia cible justement dans un premier temps une maladie osseuses classée "ultra rare", la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), et une maladie classée "rare", les ostéochondromes multiples.

Encore un milliard d'euros en réserve pour investir

Aujourd'hui, Ipsen ne réalise encore que 3% de ses revenus dans les maladies rares, et recherchait "un actif significatif" dans ce domaine. Clementia présente nombre de caractéristiques intéressantes aux yeux du laboratoire français. Même si la biotech n'a pas encore de produit sur le marché ni même homologué, le groupe table sur une première autorisation de mise sur le marché américain dans le traitement épisodique de la FOP dès 2020, puis en tant que traitement chronique l'année suivante. Aymeric Le Chatelier a souligné que compte tenu de l'importance du besoin médical, l'agence américaine du médicament avait convenu d'examiner en premier lieu le dossier sur la base d'un essai de phase 2 (en principe intermédiaire avant un essai confirmatoire) pour le traitement épisodique.

Le dirigeant a également rappelé qu'Ipsen avait déjà par le passé acquis un médicament encore en stade d'examen, à savoir le Cabometyx en 2016. Ce traitement anticancéreux est aujourd'hui l'étoile montant du portefeuille, avec des ventes pratiquement triplées (+188%) l'an dernier à 148 millions d'euros grâce à des gains de parts de marché et l'extension des indications. Inconnu du grand public et pour cause, Cabometyx dépasse désormais le célèbre Smecta, produit phare du portefeuille de santé familiale du groupe (127 millions d'euros de ventes en 2018).

Ipsen indique conserver une capacité d'endettement complémentaire avec la capacité de mobiliser encore 1 milliard d'euros d'ici 2020 pour des acquisitions, en ciblant potentiellement des actifs à un stade un peu plus précoce que le palovarotène, dont la demande de mise sur le marché devrait être déposée au second semestre.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IPSEN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.90 % vs +6.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat