Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IMERYS

NK - FR0000120859 SRD PEA PEA-PME
37.480 € -1.11 % Temps réel Euronext Paris

Imerys : Le projet d'extraction de lithium à un milliard d'euros d'Imerys électrise son cours de Bourse

lundi 24 octobre 2022 à 11h20
Imerys est à l'honneur ce lundi à la Bourse de Paris

(BFM Bourse) - Le spécialiste français des minéraux industriels a annoncé lundi matin le lancement de ce projet dans l’Allier qui doit lui permettre d’extraire de quoi équiper 700.000 véhicules électriques par an. Son cours de Bourse décolle.

Imerys a les honneurs de la presse généraliste ce lundi. Et de la Bourse de Paris. Le producteur de minéraux industriels signe l’une des plus fortes progressions de l’indice SBF 120, gagnant 3,5% vers 10h30, après avoir annoncé le lancement d’un ambitieux projet d’exploitation de lithium sur son site de Beauvoir dans l’Allier, appelé "Emili".

"Ce projet va complètement changer la physionomie du groupe", souligne un intermédiaire financier, qui rappelle combien l’approvisionnement en lithium s’avère stratégique avec l’essor du véhicule électrique, le lithium étant un composant essentiel des batteries équipant ces automobiles. Rappelons à ce titre que la France vise une production de 2 millions de véhicules électriques par an à compter de l’année 2030.

Une grande transformation pour le groupe

"Les résultats des études menées confirment que le gisement offre des concentrations et des quantités de lithium très attractives", a expliqué le groupe dans un communiqué. Imerys prévoit ainsi une production de 34.000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an à partir de 2028, ce qui permettrait d'équiper 700.000 véhicule électrique par an. Ce pour une durée d’au moins de 25 ans, estime la société.

"La production devrait débuter dans les cinq prochaines années, une fois les phases de laboratoire et de pilote industriels achevées. À terme, près de 1000 emplois directs et indirects devraient être créés, faisant ainsi de la région Auvergne Rhône-Alpes un centre d'excellence européen pour l'extraction du lithium des roches dures", a indiqué Imerys.

Selon une évaluation préliminaire citée par le groupe, l’investissement nécessaire pour la réalisation de ce projet se chiffrerait à environ 1 milliard d’euros. Oddo BHF, de son côté valorise le gisement de Beauvoir à 1,52 milliard d’euros sur la base de plusieurs hypothèses dont des subventions représentant 25% des "capex" (dépenses d’investissements), un coût de production de 8000 dollars par tonne et une valeur de long terme de revente du lithium de 15.000 dollars la tonne, contre 70.000 dollars à l’heure actuelle. Le taux de rentabilité interne (TRI), un outil financier utilisé pour mesurer la rentabilité d’un investissement, s’élèverait à 29% selon le bureau d’études.

Imerys entame ainsi une importante transformation, après avoir lancé la cession fin août de Calderys, spécialiste mondial des matériaux réfractaires, pour 930 millions d’euros (selon l'Agefi et Capital Finance) puis, début septembre, de ses actifs servant les marchés du papier, pour une valeur d’entreprise de 390 millions d’euros. Ces ventes lui permettront de financer son virage dans la production de lithium.

"Ces opérations permettront de réduire la cyclicité du groupe tout en le recentrant sur l’électrification des véhicules", souligne Oddo BHF, qui a un conseil à "surperformance" sur le titre. "Ces grandes manœuvres ne manqueront pas de réveiller la belle endormie et de séduire le cœur perdu des investisseurs", souligne le bureau d’études.

Imerys tiendra journée dédiée aux investisseurs pour faire un point sur sa stratégie, le 7 novembre prochain.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IMERYS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour