Bourse > Iliad > Iliad : Un appel sur deux échoue aux heures de pointe chez free mobile
ILIADILIAD ILD - FR0004035913 ILD - FR0004035913   SRD PEA PEA-PME
194.100 € -0.82 % Temps réel Euronext Paris
195.750 €Ouverture : -0.84 %Perf Ouverture : 197.200 €+ Haut : 194.100 €+ Bas :
195.700 €Clôture veille : 117 188Volume : +0.20 %Capi échangé : 11 400 M€Capi. :

Iliad : Un appel sur deux échoue aux heures de pointe chez free mobile

Un appel sur deux échoue aux heures de pointe chez free mobileUn appel sur deux échoue aux heures de pointe chez free mobile

(Tradingsat.com) - Si le lancement des offres de Free Mobile est un véritable succès avec, selon les estimations d'un concurrent, pas moins de 2,2 millions d'abonnés engrangés en moins de trois mois, le réseau du nouvel entrant n'est pas encore au point. Menacée de voir son contrat d'itinérance avec Orange suspendu, la filiale d'Iliad a promis que tout rentrerait progressivement dans l'ordre d'ici la mi-avril.

Difficile néanmoins d'évaluer avec précision la part de responsabilité de chacun des deux "partenaires" dans cette affaire. De son côté, Orange a récemment déclaré "n'être en rien responsable des dysfonctionnements touchant des clients du nouvel entrant". Et le silence de Free n'arrange pas les choses, la firme de Xavier Niel n'ayant pas pour habitude de communiquer sur les rumeurs et polémiques dont elle fait l'objet.

Des chiffres assez effrayants ont cependant été révélés ce week-end. Selon une enquête réalisée par nos confrères de Capital.fr, le taux d'échec des appels passés sur le réseau de l'opérateur à Paris et à Lyon atteindrait 46% entre 18 heures et 21 heures, contre 1% chez Orange, SFR et Bouygues.

Un appel sur deux échoue lorsqu'il transite via Orange. Sur le réseau propre de Free Mobile, le taux d'échec est de 4%, encore quatre fois supérieur à celui de ses concurrents, fait remarquer le site d'informations économiques.

Même constat pour le débit Internet : "dans 16% des cas, il a été impossible de télécharger un fichier de 2 mégaoctets sur son réseau aux heures de pointe. Un taux d'échec de transmission trois à huit fois supérieur à celui d'Orange, SFR et Bouygues Telecom", précise Capital.fr.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...