Bourse > Iliad > Iliad : Orange menace de suspendre son contrat d'itinérance avec free mobile
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
227.450 € +0.66 % Temps réel Euronext Paris
225.450 €Ouverture : +0.89 %Perf Ouverture : 229.200 €+ Haut : 225.450 €+ Bas :
225.950 €Clôture veille : 159 600Volume : +0.27 %Capi échangé : 13 358 M€Capi. :

Iliad : Orange menace de suspendre son contrat d'itinérance avec free mobile

Orange menace de suspendre son contrat d'itinérance avec free mobileOrange menace de suspendre son contrat d'itinérance avec free mobile

(Tradingsat.com) - Orange accentue la pression sur Free Mobile. Suite aux récents problèmes rencontrés sur le réseau du nouvel entrant, l'opérateur historique menace de suspendre le contrat d'itinérance conclu avec la filiale d'Iliad si ses propres clients devaient pâtir des erreurs de jeunesse de son concurrent.

Une telle décision serait fatale pour Free, qui ne couvre actuellement que 30% du territoire français. Les antennes d'Orange servent pour l'heure de relais à Free dans les zones qu'il ne couvre pas encore.

Malgré un démarrage très controversé, Free Mobile n'a visiblement pas terni sa réputation. Selon Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom aurait déjà conquis environ 2,2 millions de clients depuis son lancement le 10 janvier 2012.

Dans une interview au Figaro, Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), avait déclaré que "les incidents proviennent surtout de difficultés techniques dans l'interconnexion entre les réseaux de Free et d'Orange", ce qui revient à mettre les deux entreprises sur un pied d'égalité en ce qui concerne les problèmes techniques.

Le régulateur des télécoms a néanmoins une arme redoutable : la mise en demeure anticipée si Free Mobile ne respecte pas les obligations liées à sa licence. Cette disposition avait été utilisée par le CSA en 1995 à l'encontre de TF1 qui n'avait atteint, en milieu d'année, que 20% de son quota de diffusion d'oeuvres françaises, rappellent Les Echos.

De son côté, Orange estime avoir été mis en cause par le régulateur. "Contrairement à certaines affirmations visant Orange dans les pannes intervenues sur le réseau de Free Mobile ces derniers jours, le groupe décline toute responsabilité dans ces dysfonctionnements", a ajouté le porte-parole d'Orange.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...