Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

HERMES INTL

RMS - FR0000052292 SRD PEA PEA-PME
928.000 € +0.26 % Temps réel Euronext Paris

Hermes intl : Après un solide exercice, Hermès franchit les 100 milliards d'euros de valorisation boursière

vendredi 19 février 2021 à 10h30
Portés par l'Asie, les résultats d'Hermès dépassent les attentes

(BFM Bourse) - Porté par la vigueur de la reprise en Asie, Hermès a particulièrement bien résisté à la crise et nettement surperformé ses concurrents en 2020. Le marché applaudit et le titre Hermès dépasse pour la première fois le cap des 1000 euros, correspondant à une capitalisation de plus de 100 milliards.

Dernier géant du luxe à dévoiler ses résultats annuels, Hermès a agréablement supris les investisseurs deux jours après la publication de Kering jugée décevante. Dans un contexte incertain, le sellier-maroquinier estime avoir "démontré sa capacité d’adaptation, l’agilité et la solidité de son modèle artisanal" et souligne que "la réduction des flux touristiques a été compensée par la fidélité de la clientèle locale et par la forte progression des ventes en ligne".

Sur l'ensemble de l'exercice, les ventes d'Hermès s'établissent à 6,38 milliards d'euros, en baisse de 7,2% à changes constants (-6% en organique) mais supérieures aux attentes des analystes avec un consensus compilé par Factset à 6,3 milliards d'euros. Ce recul apparaît en outre contenu par rapport à celui affiché par les autres mastodontes tricolores du secteur (-17% pour LVMH, -22% pour Kering). Le n°1 mondial du luxe était toutefois parvenu à faire légèrement mieux qu'Hermès sur le segment maroquinerie en contenant le déclin de ses ventes à -5% (en publiées) contre -6% pour le groupe dirigé par Axel Dumas.

Cité dans le communiqué, le patron d'Hermès juge que la solidité des résultats "traduit à la fois la désirabilité de nos collections et l’agilité de notre modèle artisanal". Le groupe, qui emploie 16.600 personnes à travers le monde dont plus de 10.000 en France, a annoncé qu'il allait verser en 2021 une prime de 1.250 euros à l'ensemble des collaborateurs, "qui ont su faire preuve de courage, de solidarité et d’engagement" selon Axel Dumas, pour leur contribution aux résultats.

Le résultat net part du groupe du sellier s'est pour sa part contracté de 9% à 1,39 milliard d'euros, quand le résultat opérationnel courant (ROC) s'est établi à 1,98 milliard (-15%), faisant ressortir une marge opérationnelle de 31%, contre 34% un an plus tôt. Ces chiffres ressortent également au-dessus des prévisions des analystes qui tablaient, en moyenne, sur un bénéfice net de 1,12 milliard d'euros et sur un ROC de 1,7 milliard d'euros.

Un 4e trimestre particulièrement dynamique

Après avoir vu ses revenus se replier de 23% sur les six premiers mois de l'année écoulée, Hermès a renoué avec la croissance au second semestre. Sur les trois derniers mois de 2020, son chiffre d'affaires a progressé de 15,6% à taux de changes constants (+12,3% en données publiées), à 2,1 milliards d'euros, soit une nette accélération par rapport à la hausse de 7% observée au troisième trimestre. L'Asie-Pacifique, hors Japon, a notamment vu ses ventes bondir de 47,4% (à 920 millions d'euros) au 4e trimestre, tirées par la Grande Chine, la Corée et l'Australie, ce qui a permis de compenser en partie les replis observés en France (-18,2% à environ 200 millions). L'Europe "reste pénalisée par les fermetures d’une partie des magasins en novembre dans plusieurs pays, et par la nouvelle vague de restrictions à compter de mi-décembre dernier" constate Hermès. Sur l'ensemble de l'exercice passé, la région Asie-Pacifique (hors Japon) est parvenue à faire croître ses revenus de 12,6% (en données publiées) à 2,6 milliards, et pèse désormais 46% des revenus du groupe (contre 38% un an plus tôt). En incluant le Japon, la région représente même 58,7% du chiffre d'affaires total de Hermès, une part en nette progression par rapport à 2019 (50,1%).

Hermès fait également état d'une "forte progression" des ventes en ligne, sans la chiffrer: "la croissance a été très très forte, elle a commencé pendant le confinement et elle ne s'est pas arrêtée lorsque les magasins ont rouvert", a souligné Axel Dumas lors d'une conférence téléphonique.

Fort de cette solide publication, Le groupe va par ailleurs proposer le versement d'un dividende de 4,55 euros, stable par rapport à celui proposé au titre de l'exercice 2019 (ramené de 5 euros à 4,55 euros fin mars derniers.

Au titre des perspectives, Axel Dumas s'est dit "confiant pour l'avenir", même si "le contexte reste imprévisible". "Pour 2021, les impacts de l'épidémie de Covid-19, dont l'ampleur, la durée comme l'étendue géographique évoluent quotidiennement, sont aujourd'hui difficiles à évaluer" mais Hermès confirme, "à moyen terme, un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux".

Assortie de résultats annuels convaincants, cette perspective fait décoller le titre Hermès de 5,9% à 989,4 euros, ce qui en fait l'une des actions les plus chères de la cote tricolore. Le titre, qui évolue à un sommet historique (+12,4% à ce stade depuis le 1er janvier), a même franchi le seuil des 1.000 euros en début de matinée, avant de rétrocéder une partie de ses gains. Cette progression porte la valorisation du géant du luxe au-dessus de la barre symbolique des 100 milliards d'euros pour la première fois de son histoire, à près de 105 milliards d'euros, ce qui en fait la troisième capitalisation boursière du CAC 40 derrière LVMH et l'Oréal.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur HERMES INTL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat