Guide Boursier

Analyse technique

Les moyennes mobiles

Outil graphique le plus simple à utiliser, la moyenne mobile permet de déterminer la valeur moyenne d’une série de cours. Comme cette série de cours évolue dans le temps, le calcul de cette moyenne évoluera à la même vitesse. Ainsi, pour une moyenne mobile sur 5 jours, on additionnera les 5 cours précédents et on les divisera par 5. Le lendemain, le cours le plus récent remplacera, dans notre série, le cours le plus ancien. L’ensemble sera, une nouvelle fois, divisé par 5. On aura alors deux points. Le calcul se fera quotidiennement, et on obtiendra alors une série de chiffres appelée moyenne mobile. La moyenne mobile permet de représenter sur le plan graphique la tendance suivie par le cours. Les anomalies de cours seront ainsi lissées. Plus votre horizon d’investissement est court, plus la moyenne mobile utilisée sera courte (de 5 à 30 jours, par exemple). Attention : les moyennes mobiles longues (200 jours environ) auront une inertie plus forte et les signaux générés seront moins optimisés (voir plus bas).

Il existe trois types de moyennes mobiles :

La moyenne mobile arithmétique (MMA)

C’est la moyenne qui se construit le plus facilement, et la formule est la suivante :

t où t représente le chiffre sur lequel porte le calcul de la moyenne arithmétique et C le cours de clôture de chaque séance de la période considérée. Ainsi, pour une MMA de 20 jours, le calcul sera :

Le calcul est assez simple, mais cette MMA n’accorde aucun poids pour les cours récents. Tous les cours ont un poids identique.

La moyenne mobile exponentielle (MME)

Plus complexe à calculer, cette moyenne mobile particulière accorde un poids plus important aux cours les plus récents. Elle se détermine en ajoutant une fraction du cours de clôture du jour à la valeur de la moyenne mobile de la veille. Avec une moyenne mobile exponentielle, le poids de la prise en compte de la dernière période de cotation sera plus important que la plus ancienne valeur prise en compte. La MME est donc plus réactive que la MMA.

La moyenne mobile pondérée (MMP)

Dans ce type de moyenne mobile, une pondération plus importante est affectée aux périodes les plus récentes. On multiplie chaque cours par un coefficient n plus ou moins important en fonction de leur antériorité. La moyenne mobile pondérée indique que le dernier cours aura une importance n fois supérieure au cours d’il y a n jours. Important : c’est la moyenne mobile exponentielle qui se retourne avant les autres (dans le cas d’une hausse ou d’une baisse du titre), mais c’est la moyenne mobile pondérée qui suit les cours au plus près.

COMMENT LES UTILISER

Qu’elle soit arithmétique, pondérée ou exponentielle, la moyenne mobile s’utilise avec le cours ou conjointement avec une autre moyenne mobile, mais de durée différente. Selon votre tempérament d’investisseur, le nombre de jours utilisé pour le calcul de la moyenne mobile sera différent. Plus la moyenne mobile est courte ou rapide (5 à 10 jours), plus elle sera réservée à des opérations de trading ou à court terme. En revanche, il y aura plus de faux signaux d’achat ou de vente. Les moyennes mobiles longues ou lentes (100 à 200 jours) seront réservées aux investisseurs à long terme. En revanche, elles auront une inertie plus forte et se retourneront donc beaucoup plus lentement que les autres.

Moyenne mobile et cours

Des signaux d’achat et de vente sont mis en évidence lors du croisement du cours et de la moyenne mobile (MM) :

  • il y a un signal d’achat lorsque les cours, en progression, franchissent à la hausse la moyenne mobile ;
  • il y a un signal de vente lorsque les cours, en repli, franchissent à la baisse la moyenne mobile.

Utilisation de plusieurs moyennes mobiles

Il est fréquent d’utiliser plusieurs moyennes mobiles, mais de durée différente (10 et 50 jours ou 100 et 200 jours, par exemple). Leur croisement va générer des signaux d’achat ou de vente :

  • il y a signal d’achat lorsque la moyenne mobile rapide franchit à la hausse la moyenne mobile lente ;
  • il y a signal de vente lorsque la moyenne mobile rapide franchit à la baisse la moyenne mobile lente ;
  • il y a signal d’achat lorsque le cours de clôture passe au-dessus des deux moyennes mobiles ;
  • il y a signal de vente lorsque le cours de clôture passe au-dessous des deux moyennes mobiles.


Analyse technique

Précédent
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.40 % vs +6.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat