Bourse > Francaise de l'energie > Forum Francaise de l'energie
FRANCAISE DE L'ENERGIEFRANCAISE DE L'ENERGIE LFDE - FR0013030152 LFDE - FR0013030152   SRD PEA PEA-PME
18.300 € +0.27 % Temps réel Euronext Paris
18.250 €Ouverture : +0.27 %Perf Ouverture : 18.450 €+ Haut : 18.200 €+ Bas :
18.250 €Clôture veille : 58 281Volume : +1.15 %Capi échangé : 93 M€Capi. :

quand ca ne marche pas on fourgue le projet au public !

  • 23/01/2018 par corochou 0

    Française de l'energie ,quand ça marche , on garde , quand ça marche pas, on utilise la bourse pour essayer de fourguer le projet au public.

    Une société avait décidé un jour que l'exploitation du gaz de mine , gaz aspire dans les anciennes galeries de mines , et l'exploitation du gaz de houille , gaz dissout dans le charbon que l on peut extraire en depressurisant par pompage d'eau les couches de houille , allaient rentables en France .
    Avec cette objectif ils ont convaincus quelque riches familles que cela allait leur rapporter et ces familles ont investi quelque dizaines de millions d'euros.

    Pour le gaz de mine la société a acheté la seule societe dans le monde qui pratique cette extraction ,Gazonor, ex Methamine , ex filiale de gaz de France , qui extrait ce gaz dans le bassin du nord pas de calais.

    Pour le gaz de houille la société a fait faire 3 forages dont 2 avec déviations horizontales suivant la couche de charbon pour un cout de 27 ME a Diebling - Tritteling et a Folschviller sur des couches profondes et épaisses ( 1200m de profondeur et 10m d'épaisseur ) trop profondes pour avoir été exploitées du bassin charbonnier de Lorraine.

    Apres dépressurisation , les puits lorrains n'ont produits que des quantités dérisoires de gaz et ont été abandonnes.
    La société Gazonor qui produisait le gaz de mine a été vendue a des belges .

    C'était l'échec sur toute la ligne , les familles perdaient tout ! mais heureusement il y a la bourse et mieux encore la bourse de Paris ou on peut proposer au public d'investir son argent dans a peu prés n'importe quoi .

    On prépare un prospectus d'introduction en bourse ou on décrit ce qu on fera de l ´argent qui sera donne par le petit porteur qui se laissera séduire :
    on achetera Gazonor aux belges
    on forera des puits en lorraine , pas a Folschviller et Tritteling , mais a quelque kilomètres , a Lachambre au debut , dans des couches a la même profondeur , deposees a la meme époque du carbonifères et qui ont été soumises au même traitement géologique depuis 200 millions d'années.
    On refera exactement ce qui a été fait avec l'argent des familles avant l'introduction en bourse mais cette fois ci l'exploitation du gaz de mine deviendra rentable ,et le gaz sortira des puits lorrains en quantité rendant son exploitation rentable , les chiffres et courbes de débit prévisionnels le prouvent ,les calculs financiers prévisionnels aussi la prouvent , on gagnera de l'argent .
    En clair on allait par le biais d'une introduction en bourse essayer de fourguer au public un bon prix ce qui ne valait plus rien et pour cela on faisait miroiter de belles rentabilites pour ce que l'on avait démontré ne pas pouvoir être rentable.

    L'introduction en bourse a eu lieu , le nom rassurant de Française de l'energie a ete choisi , ce qui peut rappeler la Française des pétroles a certains vieux boursiers.

    Le public a été moyennement séduit , l'introduction se fait au bas de la fourchette de prix et au minimum de participation soit 75 % , et encore les familles ont du acheter près de la moitié des titres pour que l'introduction de fasse !
    Sans doute certains ont du trouver curieux que les riches familles actionnaires dont la liste est donnée dans le document d'introduction et qui ont manifestement les moyens de continuer a developper la société veulent partager une telle pépite avec le public .
    Le fait qu'un ancien banquier dirige ce qui semble être une société de haute technicite n'a pas mis en confiance les foules .

    Avec l'argent récolté a l'introduction en bourse , on a racheté Gazonor comme prévu , on a forée a Lachambre comme prévu, méme si on est très en retard sur le programme de forage donne dans le document d'introduction on n'en dit rien , tout se passe très bien '
    On annonce que Gazonor va être rentable , ce qui est possible car un événement extérieur est intervenu . L'Etat Français a décidé de subventionner la production de gaz de mine . Ainsi l'électricité produite par combustion du gaz de mine bénéficie de l'obligation d'achat par EDF et d'un tarif au titre de " energie de récupération" presque le double du prix du marche .

    Ainsi en France , l'energie électrique produite par le gaz de mine , gaz méthane extrait du sol par aspiration dans les anciennes galeries de mine du bassin charbonnier du nord- pas de calais , et que l ´on laisse sous terre partout ailleurs dans le monde , produit , par combustion dans un moteur , une électricité qui vaut le double de celle produite a partir du gaz méthane extrait du sol dans les petits gisements de gaz naturel qu'il y a en France , en particulier dans le bassin parisien et le bassin aquitain!

    On annonce que le forage de Lachambre , dont le débit n'est pas divulgue près de 1 an après le début du forage et qui en test depuis aout 2017 " aurait le potentiel d'une exploitation économiquement profitable " .

    Ceci alors que le forage de Folschviller comportant 2 drains suivant les veines dont le test a commence le 5 mars 2012 a été abandonne le 22 avril 2012
    Pour le forage de Tritteling , plus couteux car équipé de 4 drains suivants la veine de charbon a 1200m de profondeur et totalisant 3500m de longueur , l'essai de production de gaz a commence en juillet 2014 et le forage a été abandonne en septembre 2014 après avoir obtenu un débit de gaz beaucoup plus faible qu'a Folschviller .

    Néanmoins malgré les annonces toujours optimistes , le public n'accroche pas vraiment , le cours a baisse depuis l'introduction et surtout les nombres d'actions achetées chaque jour sont faibles , ce qui rend impossible aux familles de vendre leurs actions au public.

    Il ne reste plus beaucoup de temps pour attirer les acheteurs , on pourra expliquer par des retards les comptes de 2017 mais après les comptes de l'année 2018 publies vers avril 2019 tout le monde pourra constater que tout n'est pas aussi rentable que la com. le dit .

    Pour l'instant l'introduction en bourse est un échec pour les familles , non seulement ils n'ont pas pu fourguer leurs actions au petit porteur mais ils ont du acheter des actions pour que l'introduction puisse se faire!

    Dommage pour eux , mais si un technicien avait accepte de prendre la direction de la société , il est possible qu'actuellement ils auraient pu revendre un bon prix leurs actions au public.
    Ce n'est pas complètement fichu ,mais il ne reste plus beaucoup de temps !

    a quoi donc sert la bourse si on ne peut même pas récupérer sa mise quand on a échoué dans un investissement risqué , si on ne peut même plus en racontant au public que cette fois ci ça va marcher profiter de son engouement pour lui refiler ses actions ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...