FRANCAISE DE L'ENERGIE

LFDE - FR0013030152 SRD PEA PEA-PME
14.000 € +6.46 % Temps réel Euronext Paris

Cette société existait bien avant l introduction en bourse d

15/09/2017 par wiskey 0
Cette société existait bien avant l introduction en bourse de mai 2016, au début c était la filiale d un groupe australien qui cherchait a exploiter le gaz de houille en France, elle s appelait European gas limited , EGL . Pourquoi en France alors qu'il y a bien plus de houille en Pologne , en grande Bretagne ou Allemagne si on reste en Europe , on ne sait pas.
Les australiens ont réussi a se désengager et la société qui comprenait avant l'introduction en bourse 3.2 millions d actions détenues par le PDG d EGL Julien Moulin et quelque riches familles, Chalopin, Durr, Michaud, Vaysse, Cromback, Lorenceau , Labruyere , Rothschild.
La société avait vendu Gazonor qui travaillait dans le gaz de mine dans le bassin du nord pas de calais a une société belge et continuait a rechercher du gaz en débit exploitable dans le gaz de houille en Lorraine.

Elle a fore en lorraine pour rechercher du gaz de houille et atteindre des veines déjà répertoriées par l activité pétrolière et qui étaient trop profondes , vers 1000 metres, pour avoir donne lieu a une activité minière.

Rappelons d'abord ce que sont les 2 sortes de gaz que tente d'exploiter Française de l energie , Fde , dans la suite .
Le gaz de mine est extrait des volumes excaves sous terrain résultants de l'extraction de la houille . On ferme les ouvertures sur l'extérieur et on aspire le gaz des puits et galeries. Ce gaz est typiquement moitié air et moitié méthane, grisou qui sort du charbon. Son exploitation ne se fait qu'en France alors que des ressources bien plus importantes existent ailleurs.

Le gaz de houille est du méthane présent dans les fissures de la houille, la teneur typique est de 10nm3 par tonne de houille , il est exploite dans les grands pays charbonniers , usa , la production actuelle dans ce pays baisse car le gaz est extrait depuis 30 ans est égal a la consommation française , Australie , russie, Inde, chine , Afrique du sud , mais pas en Europe. Pour l'exploiter on fait un forage vertical menant au niveau des veines que l on veut exploiter , on fore ensuite des puits orientes qui passent au milieu des veines de longueur typique de 400m . Pour extraire le gaz on dépressurise le charbon en pompant l'eau qui maintient en pression les vides qu'il contient , a partir d une certaine pression dans les interstices du charbon , le gaz sort.
Typiquement avec un forage suivant la veine de 400m de long on extrait le gaz sur un volume de veine défini par un carre dont le tuyau du forage , perce de trous, est un axe . Le gaz doit donc cheminer en moyenne dans la veine sur 100h avant d'être aspire par le tuyau.

Dans les 3 ans qui ont précède l introduction en bourse , Fde , a donc fore en Lorraine pour rechercher du gaz en débit et quantité exploitables, les parts du gisement de Lorraine sont nommes d après les communes qui les surplombent ,ils ont fore a Tritteling, Folschviller , des puits horizontaux et des puits suivants les veines d épaisseur typique 6 m .
Malheureusement Fde n' a pas produit de gaz a débit suffisant , bien que le massif de 400*400m dans une veine de 6m d épaisseur exploite par un forage dans la veine contienne 1.5 millions tonnes de houille soit 15 millions de nm3 de gaz.
La production de gaz a Tritteling a ete en cumule de 255nm3 pour 2890 m3 d'eau avec 4 drains de 400m dans les veines de charbon, ce qui est tout a fait catastrophique. A Folschviller un débit de 468m3 par jour a été atteint pour une pression de fond d 4 .7 bar et un débit d'eau de 6.1 m3 par jour .
On est très loin de débits permettant un exploitation commerciale , la ressource est presente mais elle sort trop lentement , il faudrait a Folschviller 87 ans pour extraire le gaz au débit initial et bien plus dans la réalité car le débit qui augmente au début au fur et a mesure du pompage de l'eau diminue ensuite avec le temps. Plus de 30ME ont été dépensés pour rien.

Devant ces mauvais résultats, Julien Moulin le PDG a commande a la société Nebula de Londres dont il est propriétaire ,une étude pour trouver des solutions pour continuer l'activité .
Et c'est ainsi qu'a été organise l'introduction en bourse sous forme d'une augmentation de capital.
Les riches familles qui détenaient Fde et avaient les moyens de continuer a financer son développement n'auraient pas partage la société avec le public si celle ci avait été rentable mais comme cela n était pas le cas le mieux était de tenter de fourguer les actions au petit porteur.

Cette augmentation de capital prévoyait une fourchette de prix des action entre 27E et 37E et un montant de 50ME .
Les 37 E ou les 27E ne correspondait a aucune réalité économique puisque la société qui ne produisait rien et était endettée avait une valeur négative , masquée dans les comptes en comptant 30ME d'actifs incorporels pour les forages de Lorraine qui ne pouvant pas rapporter, ne valaient rien .
Ils correspondent peut être , pour le minimum de 27E , au cours qu'il faudrait pour que les actionnaires d'avant introduction , récupèrent leur mise avec les 3.2 millions d actions qu'ils gardaient et les 0.449ME d'actions qu'ils obtenaient lors de l'introduction par conversion de 8ME d'obligations au cours de 17.8E .
Cela valoriserait les apports des actionnaires a 3.649*27=98ME comprenant les 8ME d'obligations qui ont été converties en actions .

Pour faciliter le succès de l'introduction en bourse on avait mis des chiffres pour le moins optimistes dans les 568 pages du prospectus de l'introduction en bourse. On trouvait en particulier des réserves de gaz de houille estimée a 3 ans de consommation Française et une production de 5% de la consommation Française.

La France plus petite et bien moins dotée en bassins houillers a 400 fois moins de réserves de charbon que les USA et le gaz de houille est contenu a dose quasiment constante de 10nm3 par tonne dans la houille .
On connait parfaitement dans ce pays les réserves de gaz de houille, coal bed methane , puisqu'elle sont exploitées depuis 30 ans .
Aux USA Les réserves prouvées de gaz de houille sont de 25Tcf et les réserves exploitables , au prix de 6$ par million de BTU soit près de 3 fois le prix actuel, sont de 100Tcf soit 2600 millards de nm3 , la production a culmine en 2008, elle a été de 1.97Tcf soit 51 milliards de nm3 cette année la .
En divisant par 400 on trouve 6.5 milliards de nm3 pour les réserves et une production maximum de 0.125 milliards de nm3 par an , et ce qui est utilise comme unité par Fde , la consommation française annuelle de gaz , a été en 2015 de 421TWh soit 44 milliards de nm3 par an , les chiffres de Fde étaient gonfle d un facteur 22 pour les réserves et de 18 pour la production.

Malgré la présentation du gaz de houille comme une energie a la mode, une energie verte , de plus extraite du sol français , quasiment decarbonee alors qu'il s'agit de méthane , principal composant du gaz naturel , malgré les bons chiffres de production espérée , malgré les plannings de développement rapides , le public ne s est pas rue sur l'action.

Le cours d introduction a été au bas de la fourchette soit 27E , et il a fallu que les anciens actionnaires achètent 0.666 millions d'actions a 27E sur 1.38 millions vendues pour arriver au montant minimum de 75% du montant prévu en dessous duquel l'introduction aurait été annulée.
Le fait que le dirigeant soit un ancien banquier et que de plus il a fait faire une étude pour Fde par une société qui lui appartient n'a pas emporte la confiance du public.

C'est le monde a l'envers,ainsi les anciens actionnaires qui organisaient une augmentation de capital pour pouvoir vendre des actions ont du en acheter, il se trouvaient colles avec 0.666 millions d'actions de plus payées au prix fort , celui auquel on vendait les actions au petit porteur.

Enfin c'était le prix a payer pour amorcer la pompe , pour que l'introduction réussisse et que leurs actions qui étaient invendables aient une valeur .

L'affaire commençait mal et le cours a ensuite dévissé jusqu'a 12 E en novembre 2016 et il est reste autour de cette valeur jusqu'en mai 2017 .

Au point de vue activité , Fde a racheté aux belges , Gazonor qu'elle avait vendu 3 ans avant .
Elle a réussi a obtenir du gouvernement qu'il promulgue une loi , concernant une energie dite de récupération, qui permet la vente de l'électricité produite a partir du gaz de mine au double du prix du marche libre .

Ainsi du méthane extrait du sous sol du nord pas de calais permet s'il est brule dans un moteur d obtenir une électricité payée 2 fois plus cher que du méthane extrait ailleurs en France .

Ainsi chacun par le biais de l'augmentation de la CSPE , contribution au service public de l'électricité, payée pour chaque kWh consomme , subventionnera Fde.

Ainsi Fde qui a installe 6 moteurs a gaz de 1.5 MW dans 3 sites pourra avoir une exploitation rentable en vendant l électricité produite.

En février 2017 Fde a annonce commencer un puits vertical a Lachambre.

Un peu plus tard le forage a rencontre les couches déjà connues par les forages pétroliers et a confirme par analyse des carottes la teneur en gaz du charbon de 10nm3 de méthane par tonne .
Fde fore ailleurs qu'avant l'introduction , elle espere peut etre que le resultat a Lachambre sera diffèrent de celui de Tritteling ou Folschviller , comme si les couches déposées a la méme époque, le carbonifère, quelque kilomètres plus loin et qui ont subit depuis le même traitement géologique pouvait être différentes de celles deja explorées.
Le problème en Lorraine n'est pas la ressource , il y a du gaz même s'il est plus profond et dans des veines plus minces qu'aux USA ,mais le gaz ne chemine pas assez vite vers les drains des veines, la perméabilité horizontale de la couche est insuffisante et peut être aussi la perméabilité verticale .
Pour remédier a cela il faudrait fracturer le charbon comme cela se fait , souvent , pour le charbon américain. Pour faire cela il faut injecter de l eau sous pression qui chemine dans les veines en soulevant toute les roches jusqu'a la surface et pour garder les fissures ainsi créés ouvertes, injecter du sable qui les maintiennent ouvertes quand on dépressurise pour extraire le gaz .
C'est la fracturation hydraulique , qui est interdite en France , elle permettrait, peut être, de rendre l'exploitation du gaz de houille lorrain rentable.

Pour l instant Fde refait avec Gazonor et la Lorraine exactement la même chose que ce qu'elle faisait avant l'introduction en bourse, et elle y rencontrera probablement le même succès que celui qui l'a conduit les anciens actionnaires a essayer de trouver des pigeons qui leurs rachèteraient leurs actions a bon prix.

Le cours s'est repris en mai 2017 et a atteint plus de 25E en juin 2017 sous l effet combine du forage de Lachambre qui a donne lieu a 3 annonces, l une pour le debut du forage ´ l autre pour la fin , et le 3 eme pour le résultat des analyses de carottes et de l'annonce de la mise en service des 9MW de moteurs a gaz chez Gazonor.

Depuis comme il s'est écoulé 7 mois depuis le forage de Lachambre , tout le monde attend les résultats en matière de production de gaz par des drains suivants les veines

Ces résultats trainent alors que le planning prévisionnel des forages de Lorraine donne en page 121 du prospectus de l'introduction en bourse indiquait une durée de 45 jours pour réaliser un doublet de production et 30 jours pour l'essayer , on est déjà a 7 mois sans avoir la moindre information . Le programme indiquait aussi 3 puits de production la première année et on en a même pas un.

Le petit porteur commence a se douter de quelque chose puisque le cours a baisse de 25E a 19.5 E depuis juin.
Il faudrait maintenant sortir d'autres nouvelles qui puisse faire remonter ou maintenir le cours .
Le volume moyen de la semaine dernière était de 1200 titres par jour , ce volume anémique ne permet pas aux actionnaires anciens de vendre leur actions. Avec les 0.66 millions d'actions qu'ils ont du acheter pour que l'introduction puisse se faire , ils ont 4.32 millions d'actions.
Ce stock se vendrait en 10 ans en proposant chaque jour 1200 actions a la vente en plus des 1200 qui se vendent , donc difficile de vendre sans provoquer une chute des cours.
On remarquera la solidarité des familles puisque aucune ne semble vendre ou on un accord pour vendre au compte goutte au prorata de leur avoirs. Aucune ne vend massivement , ce qui provoquerait le début d une frénésie vendeuse chez les familles et l'effondrement du cours .
Il va falloir trouver des annonces pour exciter le petit porteur et l'inciter a acheter et ceci avant que les résultats des forages ou les résultats financiers ne soient publies ou que l' augmentation de capital qui sera nécessaire quand Fde aura consomme les 35ME récoltés a l'introduction ne soit annoncée ,il faut faire vite !

Pour l instant les anciens actionnaires si l hypothèse d un point neutre de 27E cours correspondant au minimum de l introduction est bonne , ont perdu 8E par titre , soit 34ME , mais ceci c'est en supposant que l'action puisse se maintenir vers 19E suffisamment longtemps pour qu' ils puissent vendre .
Il semble probable que les anciens actionnaires , comme les nouveaux risquent de tout perdre .
Les premiers prenaient un risque , les seconds ont fait confiance a l AMF qui a approuve le document d introduction, introduction interdite aux usa , japon, canada car la bas on ne laisse pas le petits porteurs , incapable de lire et d apprécier un document de 568 pages émaillé de chiffres optimistes. Ils n'ont pas pu voir que la société ne valait rien et que les anciens actionnaires qui voulaient sortir attendait qu'ils achètent
leurs actions , et ils ont participe a l introduction,

Aux usa et autres ce type d'introduction est réservée aux investisseurs dits qualifies supposes aptes a apprécier la validité du modele propose , en fait cela ne change pas grand chose car ces investisseurs sont souvent des fonds qui investissent l'argent des autres,leurs clients , et ils investissent dans n.importe quoi car ils se fichent bien des avoirs de leurs clients.
L AMF quand a elle se contente de vérifier la cohérence interne d'un document , ainsi si une société qui veut s'introduite en bourse de Paris déclare qu'elle va produire de la glace en France par exemple 1 millions de tonnes par an et qu'elle a trouve un client unique situe en baie de Disko au Groenland , point de sortie de glaciers drainant un tiers de la surface de l'ile , qui achèterait cette glace 200E par tonne , l AMF donnera son accord si le chiffre d'affaires prévisionnel du même document est de 200ME .

C'est ainsi que la place de Paris attire les sociétés au business model mal assure qui auraient du mal a se faire introduire dans la bourse de leur pays et viennent profiter de l'argent des pigeons français.
pe a l introduction,

Aux usa et autres ce type d'introduction est réservée aux investisseurs dits qualifies supposes aptes a apprécier la validité du modele propose , en fait cela ne change pas grand chose car ces investisseurs sont souvent des fonds qui investissent l'argent des autres,leurs clients , et ils investissent dans n.importe quoi car ils se fichent bien des avoirs de leurs clients.
L AMF quand a elle se contente de vérifier la cohérence interne d'un document , ainsi si une société qui veut s'introduite en bourse de Paris déclare qu'elle va produire de la glace en France par exemple 1 millions de tonnes par an et qu'elle a trouve un client unique situe en baie de Disko au Groenland , point de sortie de glaciers drainant un tiers de la surface de l'ile , qui achèterait cette glace 200E par tonne , l AMF donnera son accord si le chiffre d'affaires prévisionnel du même document est de 200ME .

C'est ainsi que la place de Paris attire les sociétés au business model mal assure qui auraient du mal a se faire introduire dans la bourse de leur pays et viennent profiter de l'argent des pigeons français.
16/09/2017 par Oyapock 0
INQUIETEZ VOUS car ce papy dégénéré pollue toutes les actions qu'il fréquente

Son seul objectif nuire aux Entreprises, à leurs Dirigeants et Actionnaires

il passe sa vie sur plusieurs sites Boursier pour y jeter son venin

une maladie mentale non identifiée pour l'instant
29/09/2017 par wiskey 0
encore une arnaque .
TradingSat
Portefeuille Trading
+283.90 % vs +4.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat