Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FNAC DARTY

FNAC - FR0011476928 SRD PEA PEA-PME
54.100 € -0.37 % Temps réel Euronext Paris

Fnac darty : Fnac Darty renoue avec les bénéfices au 1er semestre et relève ses objectifs annuels

vendredi 30 juillet 2021 à 11h50
Fnac relève timidement ses perspectives annuelles

(BFM Bourse) - Le titre du distributeur spécialisé s'offre un solide rebond en réaction à la publication semestrielle du groupe qui l'est tout autant, malgré la prolongation des restrictions sanitaires en début d'année et une activité de billetterie quasiment au point mort.

Profitant d'un effet de base favorable, ses revenus ayant chuté de 10% (en organique) au premier semestre 2020 sous l'effet des confinements, Fnac Darty affiche une solide croissance de son chiffre d'affaires semestriel (+21,3% à données comparables), qui s'établit à 3,46 milliards d'euros - un record. Le groupe spécialisé dans la distribution de matériel électroménager, électronique et de produits culturels a par ailleurs dégagé un résultat opérationnel courant (ROC) de 34 millions d'euros sur la période, en progression de 92 millions d'euros par rapport au premier semestre 2020 et légèrement au-dessus (+2 millions) de son niveau de 2019. Le résultat net (consolidé) revient également dans le vert, à +32 millions d'euros contre -58 millions un an auparavant.

"Nous sommes très satisfaits des résultats solides enregistrés au cours du 1er semestre 2021, portés par la forte dynamique commerciale de nos marchés. Malgré la poursuite des restrictions sanitaires dans nos différents pays d’implantation, le groupe a pu s’appuyer sur la force de son modèle omnicanal à travers la puissance de ses magasins et la pertinence de son offre digitale, qui représente près de 28% de l’activité du semestre" souligne le directeur général du groupe Enrique Martinez cité dans le communiqué. Sous l'effet des fermetures de magasins et des restrictions de déplacement, la part des ventes en ligne dans les revenus du groupe avait néanmoins bondi de 18 à 31% entre les premiers semestres 2019 et 2020. En valeur, les activités de e-commerce ont toutefois progressé de 7% sur un an, et tutoient désormais le milliard d'euros.

"Malgré les effets de base défavorables sur la billetterie, la marge brute progresse de 10 points de base (+0,1%) à 29,7% profitant d’un effet mix favorable et d’une meilleure performance sur les services" relève pour sa part Florent Thy-Tine, analyste chez Midcap Partners. Hors billetterie et franchise (qui représente environ un tiers du parc de magasins du groupe), la marge brute progresse ainsi de 65 points de base sur le semestre.

Le fait d'être parvenu à retrouver un niveau de profitabilité supérieur à celui du premier semestre 2019 dès les six premiers mois de l'année 2021 rend par ailleurs confiant le groupe pour la seconde moitié de l'année. Fnac Darty rehausse ainsi ses objectifs annuels, tablant désormais sur une croissance de son chiffre d'affaires de près de 5% et un ROC compris entre 260 et 270 millions d'euros, quand il misait sur "une légère croissance du chiffre d’affaires et du ROC par rapport à 2020" à l'issue du premier trimestre. Sur l'ensemble de l'année 2020, le bénéfice opérationnel courant s'était établi à 215 millions d'euros.

Ce relèvement intervient malgré "un contexte toujours incertain" selon les termes de son dirigeant, qui souligne que l'activité de billetterie, notamment, ne reprend que "très progressivement". Fnac Darty entrevoit d'ailleurs désormais un retour à la normale "au début de l'année 2022", alors que celui-ci était initialement espéré pour fin 2021. Cette chute d'activité a été compensée par les ventes de biens culturels, comme les livres, qui "ont été extrêmement positives", selon Enrique Martinez, La nécessité de s'équiper pour le télétravail et l'aménagement du domicile reste en outre importante, et il "voit cette tendance durer encore un petit moment".

En Bourse, cette publication se traduit par un gain de 2,6% du titre Fnac Darty à 55,3 euros vers 11h50, une avance qui s'est nettement réduite, le titre ayant pris jusqu'à +6,5% peu avant 11h.

Cette réaction relativement mitigée peut s'expliquer par le fait que "si les perspectives sont relevées, elles peuvent tout de même légèrement décevoir [car] elles impliquent une baisse du chiffre d'affaires de 5% au second semestre, ce qui nous semble logique au vu des effets de base. En revanche, le milieu de fourchette de l’objectif de ROC implique une marge opérationnelle courante de 5,2% au second semestre, un niveau plutôt faible pour un second semestre" relève Florent Thy-Tine, qui rappelle que le dernier trimestre -synonyme de période des fêtes- est "déterminant pour le groupe".

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FNAC DARTY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat