Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FIGEAC AERO

FGA - FR0011665280 SRD PEA PEA-PME
5.600 € +2.94 % Temps réel Euronext Paris

Figeac aero : L'équipementier aéronautique Figeac ouvre son capital à Tikehau, le cours progresse

jeudi 9 septembre 2021 à 14h21

(BFM Bourse) - Ace Capital Partners, filiale de Tikehau, va investir 35 millions d'euros dans Figeac Aero via une augmentation de capital réservée au prix unitaire de 5,60 euros, de quoi "financer ses activités sur les années à venir". Le marché apprécie.

Alors que le titre du groupe de sous-traitance aéronautique Figeac Aero -du nom de la sous-préfecture du Lot qui a vu naître l'entreprise en 1989- connaît depuis fin 2020 un certain regain d'intérêt en Bourse après des années et des années de déceptions, l'ouverture du capital à un acteur français de référence, Tikehau, entraîne jeudi un nouveau rebond du cours. Vers 14h30, l'action Figeac avance en effet de 5% à 5,67 euros, légèrement au-delà du prix consenti par Tikehau en échange d'un quart du capital.

Pour Figeac, la crise sanitaire a conduit l'an dernier à un arrêt complet de la production en France et bien évidemment une chute d'activité (baisse de 54,2% du chiffre d’affaires 2020-2021 par rapport à l’exercice précédent clos en mars 2020) du fait de la baisse de production sur tous les programmes aéronautiques sur lesquels le groupe est positionné (le segment long courrier étant le plus affecté notamment l’Airbus A350 et le Boeing 787).

Mais les ennuis avaient commencé bien avant, face à une croissance pas toujours au rendez-vous des ambitions énoncées et des impondérables tels que l'arrêt du programme A380 chez Airbus et la suspension de la production du 737 MAX à la suite des deux catastrophes aériennes provoquées par cet appareil. D'où un parcours boursier extrêmement compliqué, l'action ayant subi un repli annuel lors de chacun des cinq derniers exercices.

Demeurant cependant bénéficiaire (à l'exception de l'exercice écoulé), le groupe a toutefois relativement réussi à préserver son bilan, même si la dette nette s'élevait à près de 350 millions d'euros tout de même fin mars. Ainsi, au contraire de Latécoère, dont les principaux créanciers Appolo et Monarch avaient pris le contrôle dès 2019 (remplacés depuis par un autre fonds, Searchlight Capital Partners, nouvel actionnaire de référence), Figeac Aero a conservé son actionnariat familial, le fondateur Jean-Claude Maillard et ses enfants détenant jusqu'à présent plus de 80% des parts.

L'annonce d'une prise de participation significative d’Ace Capital Partners (une filiale de Tikehau Capital, qui investit pour le compte de grands industriels dans des secteurs identifiés comme stratégique et dans la sécurité numérique) marque donc une réelle inflexion, puisque le fonds détiendra 26,25% au terme d'une augmentation de capital qui réduira la participation des Maillard à 53,15% (mais la famille contrôlera encore plus des deux tiers des droits de vote). Ace et Maillard agiront de concert, ce dernier pesant donc 79,40% du capital.

Dans le contexte de crise du secteur aéronautique et de dégradation du trafic aérien, la conclusion de l'accord avec Tikehau vise à renforcer les fonds propres de la firme tout en diversifiant sa structure actionnariale, afin de favoriser son rebond économique.

Concrètement, Tikehau Capital s’est engagé à souscrire via Ace à une augmentation de capital d’un montant de 35 millions d'euros, et à acquérir des actions supplémentaires auprès de Jean-Claude Maillard. Ces opérations, conditionnées l'une à l'autre, s'effectueront à 5,60 euros par action Figeac. Un prix qui fait ressortir une prime de 4% par rapport au dernier cours de l’action (et de 7% et 3% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur les 30 et 90 séances respectivement).

En complément, Tikehau Capital s’est engagée à souscrire à des obligations à émettre par Figeac Aéro pour un montant minimum de 10 millions d'euros, sous réserve du feu vert des créanciers à un rééchelonnement des crédits bancaires et au réaménagement du profil de remboursement des obligations convertibles (ORNANE) existantes, rendu nécessaire par "les conséquences sans précédent" de la crise du secteur aéronautique.

Les produits de ces opérations devraient permettre à l'équipementier "de financer ses activités sur les années à venir, ces mesures confortant ses ressources de financement long terme", et notamment le plan de transformation "Route 25".

"Fort de ce témoignage de soutien par Ace et à l’issue de l’aménagement des financements existants, le groupe disposera ainsi de moyens financiers renforcés, d’une structure de bilan assainie et adaptée à sa stratégie permettant de poursuivre avec ambition son développement créateur de valeur. Malgré les incertitudes et les difficultés qui persistent, l'ensemble de ces initiatives devraient nous permettre de sortir renforcés de cette crise et de profiter pleinement de l'après crise", a déclaré le PDG.

Le président du comité exécutif d’Ace, qui n'est autre que Marwan Lahoud, l'ancien directeur général délégué en charge de la stratégie d'Airbus, s'est réjoui qu'Ace accompagne Figeac, "fournisseur clé et reconnu de la chaine d’approvisionnement de l’aéronautique mondiale" dans cette nouvelle "phase de croissance forte et de consolidation".

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FIGEAC AERO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +37.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat