Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FDJ

FDJ - FR0013451333 SRD PEA PEA-PME
30.790 € -1.28 % Temps réel Euronext Paris

Fdj : Plus de 500.000 particuliers ont acheté des actions de la FDJ

mercredi 20 novembre 2019 à 17h23
La FDJ entre en Bourse au prix le plus haut visé

(BFM Bourse) - Compte tenu de la demande très élevée pour les titres FDJ, le ministère de l'Economie et des finances a fixé le prix d'introduction au maximum de la fourchette visée, soit 19,90 euros (19,50 euros pour les petits porteurs). Pour satisfaire le plus grand nombre, l'Etat a aussi décidé d'allouer 40% des titres offerts aux particuliers de sorte que tous ceux qui ont souscrit seront intégralement servis dans la limite des 2.000 premiers euros demandés.

Un "succès spectaculaire", "considérable" : le ministre de l'Economie et des finances s'est félicité mercredi de la demande très importante manifestée, tant de la part des investisseurs institutionnels que des particuliers, pour les actions de la Française des Jeux mises en vente par l'Etat.

La privatisation a suscité une demande bien supérieure au volume d'actions (52% du capital) offertes à la souscription. La demande des institutionnels (sociétés de gestion, banques, assureurs, etc.) a représenté l'équivalent de 10 milliards d'euros, a indiqué Bruno Le Maire, tandis que la demande cumulée émanant des particuliers, des salariés de l'entreprise et des détaillants de billets de loterie a représenté plus de 1,5 milliard d'euros. Selon le ministre, plus d'un demi million de particuliers ont participé à la souscription.

Cet engouement a amené le cédant à fixer, comme c'était largement attendu, le prix d'introduction tout en haut de la fourchette de l'offre à prix ouvert, laquelle allait de 16,50 à 19,90 euros. Etant donné la décote de 2% accordée aux petits porteurs, ces derniers paieront donc 19,50 euros pour chaque action.

Ordres intégralement servis en-dessous de 2.000 euros, à 10% au-delà

Face à une telle demande, l'Etat a fait le choix de relever à 40% la portion des titres cédés dévolue aux investisseurs individuels, de manière à pouvoir servir en totalité les ordres allant jusqu'à 2.000 euros. En revanche, les personnes ayant passé un ordre supérieur à ce montant ne recevront que 10% des titres demandés au-delà du seuil de 2.000 euros. Soit au-delà d'une centaine d'actions. Autrement dit, l'Etat a préféré assurer le meilleur taux de service pour un maximum d'épargnants, quitte à limiter l'approvisionnement des plus gourmands (pour donner un exemple, une personne ayant demandé 500 actions en recevra finalement 150).

Au terme de l'opération, l'Etat, les actionnaires historiques et les particuliers, détiendront collectivement plus de 60% du capital de la FDJ, a précisé le ministre. L'opération va rapporter à l'Etat plus de 2 milliards d'euros.

La première cotation du titre aura lieu jeudi matin (sous forme de "promesses d'actions", jusqu'à la livraison effective des actions quelques jours après).

Rappelons que dans notre article visant à estimer le potentiel rendement du dividende, en fonction des hypothèses de croissance d'activité développée par l'entreprise dans son plan stratégique 2025, nous avions par prudence supposé que le prix retenu sortirait en haut de fourchette.

La société s'est engagée d'ores et déjà à verser en 2020 (au titre de l'exercice 2019) 122 millions d'euros de dividendes à ses actionnaires, soit 64 centimes par action, traduisant un rendement de 3,3% la première année.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FDJ en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.00 % vs -0.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat