Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ELIOR

ELIOR - FR0011950732 SRD PEA PEA-PME
3.352 € -0.95 % Temps réel Euronext Paris

Elior : Le titre Elior au plus bas historique après une dégradation d'analyste

lundi 13 juin 2022 à 16h24
Elior au plus bas historique après une dégradation d'analyste

(BFM Bourse) - Elior accuse la plus forte baisse du SBF 120 lundi, pénalisé par une dégradation d'analyste. Le marché doute sur la capacité du spécialiste de la restauration collective à redresser la barre dans un contexte fortement inflationniste et de remontée des taux.

Elior n'est pas dans son assiette en ce début de semaine. Le titre du spécialiste de la restauration collective accuse la plus forte baisse du SBF 120, et lâche encore plus de 18% à 2,324 euros vers 16h15 pour inscrire un nouveau plus bas depuis son introduction en Bourse en 2014.

Ce nouveau repli fait suite à la dégradation de l'avis de HSBC, qui troque son avis positif contre une opinion à conserver sur le dossier. La banque d'affaires justifie ce changement par un manque de visibilité sur l'activité et sur la capacité du groupe à se refinancer sur fond de tensions inflationnistes et de hausse des taux d’intérêt. Un risque également pointé par d'autres analystes de la place dont Florent Thy-Tine de Midcap Partners, qui soulève également un risque de gouvernance induit par le départ de l'ancien directeur général début mars dernier.

Des objectifs ajustés à moyen terme

La montée prochaine de Derichebourg au capital d'Elior ne constitue pas un facteur de soutien suffisant pour revenir sur le titre, aux yeux des investisseurs. Déjà actionnaire à hauteur de 4,9%, le spécialiste français du recyclage de métaux a signé mi-mai un protocole d'accord en vue de porter sa participation à un total de 19,6% du capital du groupe de restauration collective. Le marché semble dubitatif à l'égard de la pertinence de cette opération. La veille de cette annonce, Elior avait révisé à la baisse ses objectifs financiers pour l'exercice en cours et à moyen terme, ses marges restant affectées par les effets de la pandémie et les tensions inflationnistes.

Les effets de la pandémie et les tensions inflationnistes sur les marges ont en effet incité Elior à réviser ses objectifs financiers pour l'exercice en cours et à moyen terme, le 18 mai dernier. Le spécialiste de la restauration collective table pour l’exercice 2021-2022 sur une croissance organique de son chiffre d'affaires d'au moins 16% (contre 18% auparavant), un Ebita ajusté "autour de l'équilibre" (contre une marge de 2 à 2,5% précédemment), en excluant les pertes de Preferred Meals estimées à 35 millions d’euros sur l’exercice en cours. Les dépenses d'investissement quant à elles sont attendues en dessous de 2% du chiffre d'affaires.

À moyen terme, le restaurateur vise une croissance organique annuelle moyenne du chiffre d'affaires d'au moins 7% pour les exercices 2022-2023 et 2023-2024. Sur l'exercice 2023-2024, Elior compte désormais parvenir à une marge d'Ebita ajusté d'environ 4%, alors qu'il tablait jusqu'ici sur une marge d’Ebita ajusté nettement plus élevée à "environ 4,6%". Le groupe annonce également qu'il reprendra la distribution de dividendes au titre de l’exercice 2023-2024.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ELIOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.10 % vs +31.30 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat