Bourse > Edf > Edf : Hausse de 4,9% des tarifs edf aux entreprises au 1er juillet
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.631 € -0.74 % Temps réel Euronext Paris
8.700 €Ouverture : -0.79 %Perf Ouverture : 8.759 €+ Haut : 8.616 €+ Bas :
8.695 €Clôture veille : 2 140 430Volume : +0.07 %Capi échangé : 24 921 M€Capi. :

Edf : Hausse de 4,9% des tarifs edf aux entreprises au 1er juillet

Hausse de 4,9% des tarifs edf aux entreprises au 1er juilletHausse de 4,9% des tarifs edf aux entreprises au 1er juillet

PARIS (Reuters) - Le gouvernement prévoit une hausse de 3,2% des tarifs de l'électricité appliqués aux entreprises au 1er juillet, a déclaré lundi le ministre de l'Industrie Eric Besson.

Le ministère a ensuite précisé que la contribution au service public de l'électricité (CSPE) - une taxe - appliquée aux entreprises devrait en outre augmenter de 1,7% au 1er juillet, ce qui portera à 4,9% la hausse totale pour les clients industriels et commerciaux d'EDF.

Lors d'un entretien diffusé sur la chaîne LCI, Eric Besson a en outre confirmé que la hausse de tarifs pour les particuliers atteindrait au total 2,9% le 1er juillet en incluant la CSPE.

Matignon avait annoncé le 5 avril des mesures destinées à limiter l'impact du prix de l'énergie sur le pouvoir d'achat des Français, sans toutefois préciser quelle serait la hausse des tarifs de l'électricité appliquée cet été aux entreprises.

"Les tarifs de l'électricité, je les soumets aujourd'hui à la Commission de régulation de l'énergie. Ils seront ce que le Premier ministre avait arbitré, c'est-à-dire (...) 1,7% pour les particuliers et 3,2% pour les entreprises", a dit Eric Besson.

La Commission de régulation de l'énergie, qui doit être saisie pour avis, n'a pas commenté ces déclarations.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé le 19 avril que, dans le cadre de la réforme du marché français, il fixerait le prix du nucléaire d'EDF à un niveau correspondant aux attentes de l'électricien public.

La réforme est censée stimuler la concurrence mais, selon ses détracteurs, elle entraînera mécaniquement une hausse de tarifs d'ici fin 2015.

Le titre EDF, pénalisé par les incertitudes entourant les tarifs en France, a terminé en hausse de 0,82% à 27,065 euros, enregistrant la deuxième plus forte progression d'un CAC 40 en repli de 0,7%.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI