Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DBV TECHNOLOGIES

DBV - FR0010417345 SRD PEA PEA-PME
2.690 € -1.10 % Temps réel Euronext Paris

Dbv technologies : Coup de torchon à la direction de DBV après l'énorme couac de fin d'année

jeudi 3 janvier 2019 à 10h46
L'action DBV rebondit vivement tandis que la société remanie sa direction

(BFM Bourse) - La biotech française qui a dû retirer le mois dernier sa demande de mise sur le marché de Viaskin Peanut fait le ménage au sein de sa direction. La directrice médicale quitte l'entreprise, qui fait appel à Julie O'Neil, vétéran de l'industrie pharmaceutique, pour réorienter le développement, la production et l'assurance qualité.

L'énorme couac dans le parcours réglementaire de DBV Technologies ne va pas sans conséquences pour l'équipe de direction en place. L'entreprise, pionnière de la lutte contre les allergies alimentaires avec sa technologie Viaskin, a préféré retirer d'elle-même le mois dernier la demande de mise sur le marché de son projet le plus avancé, visant l'allergie aux arachides, à la suite de discussions avancées avec l'agence américaine du médicament ayant mis en évidence certaines imprécisions "sur les procédures de fabrication et les contrôles qualité du produit". Une énorme déception pour le marché, qui avait sanctionné le titre de près de 50% en une séance, et qui amène DBV à remanier son équipe de management.

Jeudi, le groupe a annoncé que le docteur Lucia Septién, directrice médicament depuis juillet 2016 en charge des programmes de développement clinique, des affaires médicales et de la pharmacovigilance, était amenée à quitter ses fonctions. Ses attributions sont confiées pour le moment au directeur scientifique, le médecin américain Hugh Sampson, principal leader d'opinion outre-Atlantique dans le domaine des allergies alimentaires, en attendant un nomination définitive.

Une reprise en main saluée par le marché

Par ailleurs, l'entreprise confie à Julie O'Neill la lourde tâche de superviser le nouveau dépôt prévu de la demande d’autorisation de mise sur le marché de Viaskin Peanut, dans un délai qui n'est cependant pas précisé. Madame O'Neill, qui affiche plus de trente ans d'expérience dans le domaine des opérations industrielles avec des responsabilités de direction chez Alexion, Gilead ou Merck notamment, connaît déjà l'entreprise puisqu'elle est entrée en 2017 au conseil d'administration. Tout en conservant son rôle d'administratrice, elle devra maintenant orienter le développement pharmaceutique, la production, la logistique, l’assurance qualité et l'optimisation de l’ensemble des procédés au sein de DBV Technologies.

L'entreprise précise que Hugh Sampson et Julie O'Neill rapporteront directement au directeur général Daniel Tassé. De plus, Alan Kerr, vice-président senior, en charge des affaires réglementaires, lui rapportera également désormais directement.

Le volontarisme de DBV pour reprendre la main après la récente déconvenue en faisant appel à de nouvelles personnalités apparaît convaincre le marché, le titre s'affichant en hausse de 17,44% à 14,41 euros jeudi vers 10h30. La biotech est bien consciente qu'elle doit réduire son retard face à l'américain Aimmune Therapeutics, qui a soumis le 21 décembre sa demande pour son propre traitement de l'allergie à l'arachide. Depuis son plus bas historique atteint le 20 décembre, l'action DBV affiche un rebond de 90%.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DBV TECHNOLOGIES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.10 % vs -2.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat