Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DBT

ALDBT - FR0013066750 SRD PEA PEA-PME
0.048 € -5.69 % Temps réel Euronext Paris

Dbt : Le leader des bornes de recharge DBT affiche des résultats mitigés au 1er semestre

mardi 19 février 2019 à 11h20
DBT recule en Bourse malgré un retour de la croissance au S1

(BFM Bourse) - Le leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques enregistre un chiffre d'affaires en progression de 8% sur un an au premier semestre de son exercice 2018-2019 décalé. Mais il voit ses revenus reculer de 30% par rapport au semestre précédent. Le marché sanctionne cette publication.

DBT a dévoilé, mardi avant Bourse, son chiffre d'affaires pour le compte du premier semestre de son exercice 2018-2019 clos le 31 décembre dernier. Celui-ci ressort à 3,85 millions d'euros, en hausse de 8% par rapport aux six premiers mois de l'exercice précédent mais en repli de près de 30% vis-à-vis du second semestre 2017-2018, au cours duquel les revenus du groupe avaient atteint 5,46 millions d'euros. C'est probablement sur cette base de comparaison que se sont appuyés les investisseurs qui ont mal accueillis cette publication, le titre cédant 10,4% à 1,14 euro dans un volume d'échanges conséquent (plus de 2% du tour de table) vers 10h.

De son côté, le groupe basé à Brebières dans les Hauts-de-France s'est satisfait de son premier semestre, son PDG Hervé Borgoltz cité dans le communiqué pointant "le retour d'une croissance semestrielle de 8%, à comparer avec une croissance négative pour le S1 (semestre 1, NDLR) 2017-2018 par rapport au S1 2016-2017 de -32%". Le dirigeant estime en outre que DBT "a su gérer sa transition technologique vis-à-vis de Nissan et dispose désormais de produits totalement propriétaires (via sa marque DBT CEV, NDLR)" ainsi que d'"une gamme totalement renouvelée de systèmes de recharge, et plus particulièrement d'une nouvelle gamme de chargeurs rapides".

Premières livraisons des nouveaux chargeurs

DBT évoque le "lancement réussi de ces derniers (les chargeurs Compact 50 et Ultra 150) sur une technologie où DBT CEV est propriétaire". Le communiqué du groupe précise que "les premiers retours sont très prometteurs" et que la transition vis-à-vis des anciens chargeurs avec Nissan est désormais réalisée. L'activité bornes de recharge du groupe a également été marquée "par la forte progression des services liés à la réalisation du programme de maintenance" avec le constructeur japonais. Si le chiffre d'affaires de cette activité est en léger repli sur un an (-1,2% à 2,7 millions d'euros), celui-ci s'effondre de près de 40% par rapport au second semestre de l'exercice précédent. Le groupe évoque "la validation technique des nouveaux chargeurs sur technologie DBT" qui a pris plus de temps qu'initialement prévu et anticipe que "le décalage sera rattrapé au second semestre de l’exercice".

Concernant le pôle d'activité historique, DBT Ingénierie, l'activité de ventes de transformateurs est en croissance de 37% (à 1,15 million d'euros) par rapport au 1er semestre 2017-2018 grâce au "travail accompli depuis plusieurs mois" qui a "permis une meilleure diversification client et des relais de croissance, notamment à l'export", indique le groupe dans son communiqué. À noter que cette activité est également en croissance de 10% par rapport au semestre précédent.

DBT Ingénierie "verra son CA doubler sur l'exercice 2018-2019"

Si DBT CEV dispose d’un "carnet de commandes fermes de 70 bornes rapides et de 450 bornes rapides en négociation", l'autre pôle d'activité, DBT Ingénierie, "verra son CA doubler sur l’exercice 2018/19" annonce le groupe. Celui-ci sera "tiré par le contrat gagné (ce dimanche, ndlr) auprès de la STEG (la "Société Tunisienne d'Electricité et de Gaz") pour 1,3 million d'euros". Et Hervé Borgoltz se veut optimiste pour la suite, jugeant notamment que les nouveaux produits développés par DBT "donnent accès à des marchés nouveaux (camions, bus électriques)". Le dirigeant de conclure que "le marché de la borne rapide reste partiellement décorrélé de celui des véhicules électriques et c'est pourquoi DBT accueille avec enthousiasme les récentes annonces du gouvernement français pour accélérer la transition vers la voiture électrique".

À l'occasion des 100 ans de l'association mondiale des constructeurs automobiles mercredi dernier, Emmanuel Macron a en effet conformé le maintien, l'an prochain, du bonus de 6.000 euros à l'achat de véhicules électriques ainsi qu'un accès aux voies réservées et des places de stationnement gratuites pour ces véhicules via la la loi d'orientation des mobilités (LOM) qui sera mise en place par les collectivités locales. Le président de la République entend également accéléré le déploiement des bornes de recharge, pour atteindre l'objectif d'un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation d'ici à 2022. Des annonces qui avaient fait bondir le titre DBT de 4,5% mercredi dernier.

DBT publiera ses résultats financiers semestriels le mercredi 3 avril prochain après Bourse.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DBT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat