Bourse > Dassault systemes > Dassault systemes : Dassault Systèmes a ajusté à la hausse ses objectifs 2015
DASSAULT SYSTEMESDASSAULT SYSTEMES DSY - FR0000130650DSY - FR0000130650
78.950 € +0.51 % Temps réel Euronext Paris
78.590 €Ouverture : +0.46 %Perf Ouverture : 79.130 €+ Haut : 78.550 €+ Bas :
78.550 €Clôture veille : 68 919Volume : +0.03 %Capi échangé : 20 463 M€Capi. :

Dassault systemes : Dassault Systèmes a ajusté à la hausse ses objectifs 2015

Dassault Systèmes a ajusté à la hausse ses objectifs 2015Dassault Systèmes a ajusté à la hausse ses objectifs 2015

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes vise pour 2015 une croissance organique de l'ordre de 14% de ses ventes de nouvelles licences à taux de change constants, comme au premier trimestre, tablant sur le renouvellement des modèles dans l'automobile, qui assure près d'un tiers de son chiffre d'affaires.

L'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur a également ajusté à la hausse ses objectifs annuels pour tenir compte des effets positifs de change, après une solide progression de ses résultats trimestriels.

L'action gagne 1,5% à 66,63 euros après un quart d'heure de cotation, donnant une capitalisation de 16,85 milliards et portant sa hausse depuis le début de l'année à plus de 30%.

Dassault Systèmes anticipe également une croissance organique de l'ordre de 8% pour ses ventes de logiciels à taux de change constants cette année, à comparer à une hausse de 9% au premier trimestre, a précisé à Reuters son directeur financier Thibault de Tersant.

Outre l'automobile, le groupe profite d'une reprise dans les biens d'équipements industriels (20% du chiffre d'affaires), tandis que l'aéronautique, son troisième secteur (13% du chiffre d'affaires), souffre en revanche de l'absence de nouveaux modèles en développement chez les avionneurs.

Pour 2015, le groupe précise dans un communiqué viser pour 2015 une marge opérationnelle d'environ 30% comparé aux 29,8% de 2014 - en ligne avec sa précédente prévision de stabilité.

Sa marge opérationnelle trimestrielle a toutefois reculé à 25,8% contre 27,7% un an plus tôt, pâtissant de l'impact des acquisitions l'an passé du néerlandais Quintiq (logiciels d'optimisation et de planification) et de l'américain Accelrys (modélisation dans le domaine des sciences de la vie).

MARCHÉ POTENTIEL DE MILLIARDS EN 2018

Dassault Systèmes, dont la trésorerie nette a progressé à 1,15 milliard au 31 mars contre 825,5 millions un an plus tôt, a consacré presque un milliard d'euros à la croissance externe en 2014 et compte poursuivre des acquisitions ciblées cette année, a précisé Thibault de Tersant.

Le groupe a parallèlement annoncé jeudi le rachat de l'allemand Modelon, spécialiste des contenus dans le domaine de l'électricité, pour améliorer par exemple la durée de vie d'une batterie, avec trois millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Dassault Systèmes, spécialiste de la gestion de la vie des produits qui se diversifie dans d'autres domaines comme la simulation 3D ou les sciences de la vie, a pour objectif de doubler son marché potentiel à 32 milliards de dollars d'ici 2018, a souligné Thibault de Tersant.

Le groupe, qui propose également de verser un dividende 0,43 euro au titre de 2014, en hausse d'environ 4%, envisage aussi des rachats d'actions uniquement destinés à éviter une dilution de ses actionnaires.

Le groupe confirme anticiper pour 2015 un chiffre d'affaires en progression d'environ 11% à 12% à taux de change constants, soit un total ajusté à la hausse de 2,76-2,78 milliards d'euros avec un dollar désormais anticipé à un euro à 1,15 dollar, à comparer à un taux actuel aux alentours de 1,07 dollar.

Thibault de Tersant a estimé que cette estimation offrait une "marge de sécurité" pour le groupe.

"Comme l'ajustement a été brutal (...), je préfère viser un cours qui permette d''éponger' un retour de bâton, car je serais surpris qu'on n'ait pas de la volatilité dans le courant de l'année", a-t-il dit.

Dassault Systèmes relève également son objectif de hausse pour son bénéfice net par action à environ 15%-17% (au lieu de 12%-15%) à 2,10-2,13 euros.

Son chiffre d'affaires trimestriel ressort en hausse de 19% à taux de change constants à 665,1 millions d'euros et son bénéfice net par action progresse de 18% à 0,43 euro.

Les résultats et perspectives sont en données non IFRS.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI