Bourse > Danone > Danone : Danone confiant pour 2012 après un 3e trimestre en ligne
DANONEDANONE BN - FR0000120644BN - FR0000120644
62.150 € -2.45 % Temps réel Euronext Paris
62.800 €Ouverture : -1.04 %Perf Ouverture : 62.950 €+ Haut : 61.870 €+ Bas :
63.710 €Clôture veille : 4 537 930Volume : +0.69 %Capi échangé : 40 764 M€Capi. :

Danone : Danone confiant pour 2012 après un 3e trimestre en ligne

Danone confiant pour 2012 après un 3e trimestre en ligneDanone confiant pour 2012 après un 3e trimestre en ligne

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Confiant pour 2012 , Danone a reconfirmé mardi ses objectifs 2011 et s'est dit confiant pour l'an prochain en publiant des ventes trimestrielles conformes aux attentes grâce à ses bonnes performances dans les pays émergents.

Le numéro un mondial des produits laitiers et de l'eau en bouteille a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 4.805 millions d'euros, contre 4.808,33 millions attendus par les analystes interrogés par la rédaction de Reuters.

A données comparables, la hausse des ventes ressort à 5,9%, dans la fourchette de 6 à 8% prévue par le groupe, et comme prévu en retrait par rapport à la croissance de 8,7% réalisée au premier semestre. Les analystes s'attendaient à une amélioration de 5,6% au troisième trimestre.

Danone s'est dit "confiant" pour 2012 et a réitéré ses objectifs 2011, à savoir une croissance de son chiffre d'affaires en données comparables de 6% à 8% et une progression de sa marge opérationnelle courante d'environ 0,2 point, toujours en données comparables.

Cette progression proviendra de l'ensemble de ses activités, mais plus particulièrement des synergies d'intégration du russe Unimilk, précise Danone, qui s'attend toujours à une croissance de son free cash-flow cohérente avec l'objectif de deux milliards d'euros pour 2012.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier, Pierre-André Térisse, a déclaré que la dynamique du quatrième trimestre devrait être "assez proche" de celle du troisième.

Il a indiqué que l'essentiel des hausses de prix avait été "passé, exécuté et bien exécuté au premier semestre".

Quant à la confiance affichée pour 2012, il a indiqué qu'elle s'appuyait sur la croissance enregistrée dans les pays émergents, l'intégration d'Unimilk, qui devrait être achevée d'ici la fin de l'année, et les progressions réalisées depuis plusieurs trimestre dans chacune des activités du groupe.

VENTES QUASI-STABLES EN EUROPE, DYNAMIQUES AILLEURS

Le directeur financier a déclaré que les prix du lait et des matières plastiques avaient aujourd'hui cessé de croître.

En données comparables, les ventes de la branche "eaux" ont progressé de 7,9% à 816 millions d'euros au troisième trimestre, celles du pôle Produits laitiers frais de 3,5 % à 2.785 millions, la "nutrition infantile" a progressé de 10,5% à 906 millions et le pôle "nutrition médicale" de 9,8% à 298 millions.

La croissance des produits laitiers frais a été tirée par la marque Activia qui a réalisé une croissance à deux chiffres en Amérique latine, au Japon, en Arabie saoudite, en Espagne et en Italie, a précise Pierre-André Térisse.

En Europe, toujours en données comparables, les ventes de Danone n'ont augmenté que de 0,1% à 2.661 millions d'euros au troisième trimestre, tandis qu'elles progressaient de 19,6% en Asie, à 740 millions, et de 11,5% dans le reste du monde, à 1.404 millions.

Aux Etats-Unis, où le segment des yaourts grecs a pris 25% des parts de marché, Danone a rénové sa marque Oikos et les premiers résultats "sont excellents", a fait valoir Pierre-André Térisse. "On travaille à augmenter nos capacités pour répondre à cette demande", a-t-il poursuivi.

En Russie, a-t-il dit, les hausses de prix de 2010 ont entraîné "un ralentissement temporaire de la croissance" de sorte que "les ventes de Danone et d'Unimilk sont restées stables par rapport à l'année dernière".

A la Bourse de Paris, l'action Danone, en baisse dans les tout premiers échanges, est rapidement passée dans le vert et s'adjugeait 1,18% à 45,93 euros vers 9h20 alors que le CAC 40 perdait 2,1% et que l'indice sectoriel européen de l'industrie agroalimentaire abandonnait 0,36%.

Edité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...