Bourse > Danone > Danone : Danone change de stratégie dans la nutrition infantile en Chine
DANONEDANONE BN - FR0000120644BN - FR0000120644
65.930 € -0.06 % Temps réel Euronext Paris
66.290 €Ouverture : -0.54 %Perf Ouverture : 66.430 €+ Haut : 65.540 €+ Bas :
65.970 €Clôture veille : 1 274 600Volume : +0.19 %Capi échangé : 44 220 M€Capi. :

Danone : Danone change de stratégie dans la nutrition infantile en Chine

Danone réorganise ses activités de nutrition infantile en ChineDanone réorganise ses activités de nutrition infantile en Chine

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone rebat ses cartes pour relancer sa nutrition infantile en Chine et a annoncé vendredi un projet de fusion de sa marque locale Dumex avec le numéro un chinois du secteur.

Dans le cadre d'un accord préliminaire, Danone apportera Dumex à Yashili International Holding dont il détient 25% du capital. En échange, le groupe français recevra 2% supplémentaires (9,9% actuellement) du capital de la société Mengniu, qui contrôle Yashili à 51%.

L'opération se traduit par une dépréciation de la valeur de Dumex de 398 millions d'euros dans les comptes de Danone au 30 juin, ce qui a pesé au premier semestre sur la marge opérationnelle du numéro un mondial des produits laitiers frais.

Cet accord devrait être finalisé à la fin de l'année, a précisé le directeur général de Danone Emmanuel Faber, lors d'une conférence avec des analystes.

"Nous sommes très confiants dans les fondamentaux de la nutrition infantile en Chine", a-t-il assuré.

L'action Danone cède 0,47% à 61,87 euros à 14h10, à comparer à un repli de 0,36% pour l'indice sectoriel européen de l'agroalimentaire.

"UN ACTEUR LOCAL PLUS SOLIDE"

Dumex, dont les niveaux de vente restent très inférieurs à ceux d'avant le scandale Fonterra de fausse alerte sanitaire de 2013, subit aussi l'évolution des canaux de distribution en Chine. La marque est plutôt vendue en grande surface, un mode de vente qui perd de la vitesse, à cause des promotions et des guerre des prix, face aux magasins de puériculture et au e-commerce de plus en plus en vogue auprès des consommateurs chinois.

Dumex représente environ 20% de l'activité que Danone réalise en Chine dans la nutrition infantile, le reste étant constitué des marques internationales du groupe. En l'associant avec les marques de Yashili, Danone pourrait lui donner une nouvelle impulsion au sein d'un groupe plus grand.

"Le rapprochement de Dumex et de Yashili va permettre de construire un acteur local plus solide, avec indirectement le soutien des autorités publiques qui sont sensibles à la création d'acteurs locaux forts", commente l'analyste Pierre Tegner, chez Natixis.

"Si Danone n’avait pas été touché par l'affaire Fonterra, je pense que le groupe n'aurait pas pris le virage du digital aussi vite et aurait peut-être davantage tardé à s'adapter l’évolution du marché", poursuit Pierre Tegner.

"Il serait alors dans la même situation de Mead Johnson, qui a fait un profit warning parce qu’il est sur le mauvais canal."

L'américain Mead Johnson Nutrition a abaissé mi-juillet sa prévision de bénéfice par action pour 2015 en raison du déclin des ventes de certains produits en Chine.

OBJECTIFS ANNUELS CONFIRMÉS

Au deuxième trimestre, les ventes de Danone ont augmenté de 4,5% à données comparables sous l'impulsion de la nutrition infantile, qui inscrit la meilleure performance des quatre activités du groupe avec une progression de 11,1%, contre +10,2% pour les Eaux et +7,1% pour la Nutrition médicale.

Dans les Produits laitiers frais, les ventes ont diminué de 1,1%. Cécile Cabanis, la directrice financière de Danone, a indiqué lors de la conférence avec les anaystes que cette division, la plus importante du groupe, devrait enregistrer une amélioration à partir du troisième trimestre.

Au premier semestre, la marge opérationnelle courante du groupe est en croissance pour la première fois depuis 2009. Elle ressort à 12,12%, en amélioration de 53 points de base, dont 50 pdb dans les produits laitiers frais.

Dans ce contexte, Danone confirme ses objectifs annuels d'une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre 4% et 5% et d'une "légère progression" de sa marge opérationnelle courante.

Danone assure aussi qu'il entend améliorer durablement son niveau de free cash flow, sans toutefois se fixer d'objectif à court terme.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI