Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Les investisseurs saluent la dynamique de croissance
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585 CO - FR0000125585   SRD PEA PEA-PME
47.850 € +1.33 % Temps réel Euronext Paris
47.260 €Ouverture : +1.25 %Perf Ouverture : 48.030 €+ Haut : 47.020 €+ Bas :
47.220 €Clôture veille : 339 619Volume : +0.31 %Capi échangé : 5 311 M€Capi. :

Casino guichard : Les investisseurs saluent la dynamique de croissance

CasinoCasino

(Tradingsat.com) - L'action Casino grimpait de près de 3% parmi les meilleures performances du SBF 120 lundi après-midi (+2,7% à 55,8 euros à 14h40), portée par le bon accueil des investisseurs aux derniers chiffres de ventes du distributeur.

Le groupe a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 9,3 milliards d'euros, en croissance de +7,9%, avec une croissance organique de +3,3% et un effet change de +4,3% (un effet essence de +0,1%, et un effet calendaire de -0,1%).

Ce chiffre est supérieur aux attentes des analystes de Factset qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 9,17 milliards d'euros.

"Ce sont de bons chiffres (...) qui sont le fruit des différents plans d'actions mis en place par le groupe" en France et en Amérique Latine, a commenté Antoine Giscard d'Estaing, le directeur financier de Casino lors d'une conférence téléphonique.

La France, dont l'activité régressait lors du premier trimestre, repasse dans le vert et a bénéficié de ventes en croissance de 0,9% en pro forma, à 4,75 milliards d'euros, dans un contexte de pressions promotionnelles accrues.

L'Amérique latine, voit ses performances pro forma rester solides, augmentant de 17,7% (+6,4% en organique), à 4,11 milliards d'euros malgré le ralentissement de l'inflation au Brésil.

"Si l'on retire l'effet inflation, la croissance au Brésil est en fait plus forte au deuxième trimestre qu'au premier", a signalé Antoine Giscard d'Estaing.

Il a également indiqué que Casino confirmait une nouvelle fois ses objectifs de croissance annuels.

Le groupe avait indiqué en mars qu'il visait une croissance de son résultat opérationnel courant en France de 15% pour l'alimentaire, et de 10% pour l'ensemble du groupe.

Pour le premier semestre, dont les résultats complets seront annoncés le 27 juillet, M. Giscard d'Estaing a indiqué aux analystes que "le bénéfice d'exploitation du groupe devrait augmenter de plus de 20%" par rapport au premier semestre 2016.

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...