Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CASINO GUICHARD

CO - FR0000125585 SRD PEA PEA-PME
18.970 € +5.04 % Temps réel Euronext Paris

Casino guichard : Le venezuela veut racheter une autre enseigne de casino

dimanche 14 février 2010 à 10h14
BFM Bourse

par Brian Ellsworth et Enrique Andres Pretel

CARACAS (Reuters) - Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé samedi avoir ouvert des négociations pour racheter une chaîne de supermarché détenue par Casino, un mois après avoir nationalisé une autre enseigne détenue par le groupe français.

Il s'agit cette fois pour le Venezuela de racheter les supermarchés Cada, ce qui donnerait au gouvernement un contrôle accru sur la distribution de biens de consommation après les pénuries alimentaires qui ont entamé sa popularité.

"J'ai ordonné une négociation amicale pour l'acquisition de la totalité de Cada et de son centre de distribution", a déclaré Chavez dans un discours télévisé.

Cada est propriété de la société Cativen, détenue majoritairement par le français Casino et dont l'actionnaire minoritaire est la société agroalimentaire Polar qui produit la bière la plus populaire du Venezuela.

Cativen possédait aussi les hypermarchés Exito dont Hugo Chavez a annoncé la nationalisation en janvier, accusant l'enseigne d'avoir augmenté ses prix de façon abusive après la dévaluation du bolivar. (Plus de détails )

Samedi, le président a aussi ordonné la nationalisation d'entrepôts appartenant à Polar.

"Je suis sûr que nous pouvons parvenir à un bon accord tel que la République, le gouvernement révolutionnaire, sera le propriétaire de Cativen", a déclaré Hugo Chavez lors de l'inauguration de la chaîne publique de magasins crée à partir des anciens magasins Exito.

POLAR EN LIGNE DE MIRE

Cada exploite 35 magasins, huit centres de distribution et dispose d'une flotte de camions.

Le président socialiste a instauré un contrôle des prix en 2003 sur les produits de première nécessité. En 2008, alors que les prix alimentaires flambaient au plus haut du boom des matières premières, Hugo Chavez a fait voter un texte donnant à l'Etat vénézuélien un contrôle sans précédent sur la vente et la distribution alimentaire.

La question des prix alimentaires a refait surface le mois dernier après la dévaluation du bolivar et la nationalisation d'Exito.

La popularité de Chavez avait été affectée en 2007 avec la raréfaction de produits tels que le poulet et le lait, due en partie au contrôle des prix devenu inopérant avec l'inflation.

Le contrôle des prix avait ensuite été rendu plus souple et le pays avait lancé une campagne d'importations agroalimentaires massives.

Quelques heures avant l'annonce concernant Cada, Hugo Chavez s'en était pris à Polar à la télévision pour ses entrepôts au centre-ville de Barquisimeto, en demandant que des logements y soient construits à la place.

"Que fait Polar avec des entrepôts au milieu de la ville ?" a demandé le chef de l'Etat Il a dit avoir donné des instructions au gouverneur et au maire pour qu'ils ordonnent à Polar de transférer ses entrepôts dans la banlieue de la ville.

Il a demandé au ministre du Travail de mener une inspection des sites de la société après des plaintes de certains salariés. Ceux-ci estiment qu'ils ne sont pas correctement payés.

Les inspections ont souvent été dans le passé le prélude à des nationalisations, notamment dans les secteurs de la sidérurgie et du ciment.

Version française Danielle Rouquié

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CASINO GUICHARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +27.68 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat