Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Casino monte à 37% dans le brésilien grupo pao de açucar
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
55.670 € -0.07 % Temps réel Euronext Paris
55.700 €Ouverture : -0.05 %Perf Ouverture : 55.830 €+ Haut : 55.520 €+ Bas :
55.710 €Clôture veille : 373 279Volume : +0.34 %Capi échangé : 6 179 M€Capi. :

Casino guichard : Casino monte à 37% dans le brésilien grupo pao de açucar

tradingsat

par Pascale Denis et Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Casino a porté à 37% sa part dans le distributeur brésilien Grupo Pão de Açúcar (GPA), envoyant un avertissement à son partenaire brésilien Abilio Diniz et montrant sa détermination à préserver ses positions dans le pays.

Le groupe stéphanois a annoncé jeudi avoir racheté 8,6 millions d'actions préférentielles de GPA, soit 3,3% du capital.

Sur la base d'un cours moyen de 42,2 dollars par action au cours du mois écoulé, l'opération totalise 363 millions de dollars (256 millions d'euros), selon les calculs effectués par Reuters.

Casino explique vouloir "réaffirmer son engagement dans GPA et sa confiance dans son équipe de direction", et précise qu'il "démontre ainsi sa volonté de renforcer sur le long terme le développement de GPA".

Il indique aussi que son acquisition ne modifie pas le contrôle de GPA, premier distributeur brésilien valorisé en Bourse à environ 18,1 milliards de reais (7,9 milliards d'euros) et dans lequel Abilio Diniz détient 21% du capital.

Le groupe français s'est engagé dans une bataille juridique avec l'homme d'affaires Abilio Diniz, président de GPA, avec lequel il est lié par un pacte d'actionnaires et qui a récemment noué des contacts sur un éventuel rapprochement avec Carrefour au Brésil.

Fin mai, Casino a saisi la Chambre de commerce internationale d'une demande d'arbitrage à l'encontre du groupe Diniz, estimant que ce dernier ne respectait pas les termes de l'accord passé.

Casino et Abilio Diniz détiennent à parité la holding de contrôle de GPA, Wilkes, qui détient 66% du capital du distributeur.

Aux termes d'un accord conclu en 2006, Casino dispose d'une option pour en acquérir le contrôle (50% plus une action) à compter de juin 2012. L'accord stipule aussi qu'aucune des parties ne peut négocier un projet structurant avec un tiers sans l'accord de l'autre.

A la Bourse de Paris, le titre Casino accuse une baisse de 3,9% à 66,36 euros à 12h50, après avoir été dégradé par Morgan Stanley, qui anticipe un recul du résultat opérationnel en France en 2011. Carrefour, dégradé par UBS inquiet lui aussi de l'évolution des résultats du groupe en France, abandonne 3,5% à 27,73 euros, dans un marché en repli de 1,24%.

Le Brésil est un marché stratégique pour Casino, comptant pour un tiers des 11,12 milliards d'euros de chiffre d'affaires qu'il réalise à l'international.

Il l'est tout autant pour Carrefour, dont c'est le deuxième marché après la France, avec un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros, soit 12,3% de ses ventes totales.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...