Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Forte croissance en Asie et en Amérique Latine
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
53.910 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
54.310 €Ouverture : -0.74 %Perf Ouverture : 54.630 €+ Haut : 53.910 €+ Bas :
54.250 €Clôture veille : 325 194Volume : +0.29 %Capi échangé : 5 984 M€Capi. :

Casino guichard : Forte croissance en Asie et en Amérique Latine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'établit à 11,9 MdsE au 1er trimestre 2015, en croissance de +5,3% par rapport au 1er trimestre 2014.

' Cette bonne performance s'explique par la forte croissance de la distribution alimentaire en Asie et en Amérique Latine, par le développement rapide des activités de E-commerce et par la poursuite du redressement organique des ventes en France (-1,3% contre -1,9% au 4ème trimestre 2014) ' indique le groupe.

En France, les activités de distribution enregistrent un chiffre d'affaires de 4 426 millions d'euros. La croissance organique s'établit à -1,3%. Elle est en amélioration par rapport au 4ème trimestre 2014 (-1,9%). ' Les baisses de prix réalisées en 2014 affectent encore le chiffre d'affaires de la France à hauteur de -1,9% ' précise le groupe.

Le chiffre d'affaires des activités de distribution alimentaire en Amérique Latine progresse à 3 870 millions d'euros (+10,2%). Il affiche une accélération de la croissance organique (+6,1% contre +5,1% au T4 2014) et profite de l'intégration de Super Inter en Colombie.

En Asie, le chiffre d'affaires des activités de distribution alimentaire s'établit à 1 043 millions d'euros, en croissance de +25,4%, grâce en partie à des effets de change favorables.

Dans le E-commerce, Cnova enregistre une progression de +17,7% de son chiffre d'affaires net au 1er trimestre 2015.

Le Groupe confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2015. En France, le groupe s'attend à une progression du chiffre d'affaires annuel en organique et à un résultat opérationnel courant (ROC) annuel supérieur à celui de l'exercice précédent.

A l'international, la croissance organique devrait être soutenue let la croissance du ROC devrait être supérieure à celle du chiffre d'affaires.

Au total, la direction vise une progression organique du ROC et une amélioration du ratio DFN / EBITDA de l'ordre de 0,2 x

Compte tenu des baisses de prix effectuées en 2014, dont l'impact sur le 1er trimestre s'inscrit à -1,9%, le ROC en France au 1er semestre 2015 sera inférieur à celui du 1er semestre 2014.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI