Bourse > Carrefour > Carrefour : Lourdement sanctionné pour son point d'activité
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172 CA - FR0000120172   SRD PEA PEA-PME
16.470 € -0.27 % Temps réel Euronext Paris
16.545 €Ouverture : -0.45 %Perf Ouverture : 16.605 €+ Haut : 16.420 €+ Bas :
16.515 €Clôture veille : 2 425 960Volume : +0.31 %Capi échangé : 12 759 M€Capi. :

Carrefour : Lourdement sanctionné pour son point d'activité

tradingsat

(CercleFinance.com) - Lanterne rouge à Paris, Carrefour chute de 5% à 17 euros, après avoir fait part d'une stabilité de ses ventes au troisième trimestre et lancé un énième avertissement sur résultat dans un environnement qualifié de 'plus difficile'.

Le chiffre d'affaires sur neuf mois du géant de la distribution a augmenté de 1,9% à 67,4 milliards d'euros (+2,2% à taux de changes constants), mais il a baissé de 0,1% en comparable, hors essence, ajustée de l'effet calendaire.

Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires est resté pratiquement atone (+0,3%) à 22,8 milliards d'euros, un niveau inférieur aux 23,1 milliards anticipés par Aurel BGC.

'Le problème du groupe reste l'Europe avec une forte chute dans les hypermarchés en France (-4,6% en données comparables hors essence), l'absence de redressement en Espagne, la poursuite de la dégradation en Italie et un ralentissement sur la Belgique', explique ce dernier.

Il souligne qu'en France (40% des ventes) la dégradation dans les hypermarchés 's'explique par une forte chute du trafic (-5,6%) ce qui est un élément inquiétant.'

Pour sa part, Carrefour explique la contreperformance en France par les premiers impacts du plan d'action, avec moins de promotions. 'Nos ventes continuent à croître dans les pays émergents, avec une performance solide en Amérique latine, et notamment au Brésil, et une expansion soutenue en Chine', a aussi mis en avant le PDG Lars Olofsson.

Confronté à un environnement de plus en plus incertain, Carrefour a adapté son estimation de résultat opérationnel courant pour l'année 2011 à une fourchette allant de ‐15% à ‐20% (contre environ ‐15% précédemment).

'Ce cinquième profit warning renforce l'impression inquiétante que le groupe ne fait que constater la dégradation régulière de son activité sans pouvoir la contrôler', juge Aurel BGC, qui passe directement de 'acheter' à 'vendre' sur le titre et place son objectif de cours sous revue.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...