Bourse > Carrefour > Carrefour : Grandes ambitions au brésil
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
20.990 € -1.50 % Temps réel Euronext Paris
21.315 €Ouverture : -1.52 %Perf Ouverture : 21.405 €+ Haut : 20.950 €+ Bas :
21.310 €Clôture veille : 2 774 210Volume : +0.36 %Capi échangé : 16 260 M€Capi. :

Carrefour : Grandes ambitions au brésil

Grandes ambitions au brésilGrandes ambitions au brésil

(Tradingsat.com) - Ça bouge au Brésil. Un mois après la révélation, dans la presse, de la tenue de discussions entre Carrefour et CBD, leader brésilien de la grande distribution, le géant français a reconnu mardi matin avoir reçu une proposition de la part de la société Gama, visant à « former un partenariat stratégique qui créerait l'acteur de référence de la distribution brésilienne ».

L'idée est de combiner « dans une société détenue à parité » les actifs de Carrefour et ceux de CBD, qui aurait au préalable fusionné avec Gama. Détenu par un fonds géré par BTG Pactual, l'un des principaux groupes financiers brésiliens, ce dernier a indiqué bénéficier d'un investissement en capital 2 milliards d'euros et d'un financement de 500 millions.

Dans le cadre de l'opération, Gama prendrait une participation au capital de Carrefour, dont il pourrait détenir, après acquisition d'actions additionnelles sur le marché, jusqu'à 6 %. Il est par ailleurs prévu que Gama signe un pacte d'actionnaires et agisse de concert avec Blue Capital, Colony Blue Investor, et Groupe Arnault, qui détiennent aujourd'hui conjointement 14,1 % du capital et 20,2 % des droits de vote de Carrefour, limitant leur détention conjointe à un maximum de 30 % du capital et des droits de vote du groupe.

« Cette opération, si elle devait être réalisée, conduirait à la naissance du principal acteur de la distribution au Brésil, troisième marché mondial en termes de dépenses alimentaires, avec un chiffre d'affaires pro-forma estimé pour l'entité combinée supérieur à 30 milliards d'euros pour l'année 2011 », explique Carrefour dans son communiqué. Le conseil d'administration du groupe se réunira dans les prochains jours pour examiner cette proposition.

A noter que Carrefour ne mentionne à aucun moment son concurrent Casino, pourtant actionnaire de CBD. Peut-on imaginer une fusion CBD/Gama sans l'accord préalable du groupe de Jean-Charles Naouri ? Difficile, répondent les analystes d'Aurel BGC. Le cabinet rappelle que « CBD est un actif primordial [pour Casino], et l'un des principaux moteurs de sa croissance ». Depuis 2005, Casino détient 68,8 % du capital et 50 % des droits de vote du holding de contrôle de CBD, lui-même à la tête de 28,8 % du capital et de 65,5 % des droits de vote de CBD. Si elle est jugée « séduisante » pour Carrefour, l'opération de rapprochement présentée ce matin semble donc difficile à mettre en œuvre…


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI