Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 941.75 +0.42 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Rebond de contestation en perspective, volumes sous surveillance !

lundi 2 mars 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Vendredi, le CAC 40 (-3,38% à 5 309 points) a terminé la semaine comme il l'avait débuté, sur fond de peur du développement de l'épidémie de coronavirus en pandémie, avec le spectre encore difficilement chiffrable des conséquences notables sur l'activité économique mondiale. Dans des volumes épais, et en forte croissance sur l'ensemble de la semaine passée, l'indice phare tricolore a chuté de près de 12% ! C'est la pire semaine à la Bourse de Paris depuis le mois de... novembre 2008, époque où l'économie américaine affrontait la plus grande crise financière depuis 1929 après la chute de la banque Lehman Brothers. La perspective d'un rebond technique de contestation prend corps dès ce lundi; nous devrons en apprécier la structure et les volumes, pour en jauger sa durabilité (voir plus bas).

Le bilan du coronavirus Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de près de 90 000 cas confirmés, et de plus de 3 000 morts. Sur le seul territoire français, 130 cas sont confirmés, et deux personnes sont décédées.

Au chapitre macroéconomique, certes passé quelque peu à la trappe la semaine passée, l'indice des prix à la consommation, mesure phare de l'inflation, en France, est ressorti en toutes premières estimations pour le mois de février à 0,0% conformes aux attentes. Outre Atlantique, si les dépenses des ménages ont quelque peu déçu, la contraction du déficit commercial, les revenus des ménages, et les stocks des entreprises ont créé la bonne surprise. Le PMI de Chicago a fortement rebondi, pour revenir à 49.0. Ce weekend, les indicateurs baromètres d'activité chinois ont chuté à des niveaux bien plus importants qu'attendu, de 50 à 35.7 pour l'industrie, et de 54.1 à 29.6 pour les services...

Côté valeurs, sans surprise, les titres qui ont le plus souffert vendredi appartiennent aux secteurs du transport aérien, des services pétroliers, et de la construction. Citons, sans exhaustivité ADP (-6,56% à 133,80 euros), Air France (-6,40% à 6,908 euros), TechnipFMC (-7,17% à 13,33 euros), Bouygues (-6,14% à 35,48 euros), ou encore Eiffage (-5,98% à 96,42 euros).

A l'inverse, quelques dossiers sous les feu des projecteurs ont tiré leur épingle du jeu dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, à l'image d'Intrasense (+17,78% à 0,53 euro), qui développe un outil de diagnostic utile pour le coronavirus, Novacyt (+29,57% à 1,70 euro), qui a développé un test moléculaire pour le coronavirus ou UV-Germi (+32,47% à 10,20 euros), PME corrézienne active dans entre autres, dans la purification de l'air.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi loin de leurs points bas respectifs, à l'image du Dow Jones (-1,39% à 25 409 points) ou du S&P 500 (-0,82% à 2 954 points), baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds. Le Nasdaq Composite, à forte "coloration" a même symboliquement terminé dans le vert (+0,01% à 8 567 points).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1060$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 46,20$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité une batterie d'indicateurs d'activité PMI dans l'industrie en Europe. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro pour le mois de février seront publiées à 16h00. A suivre Outre Atlantique le PMI ISM à 16h00, ainsi que les dépenses de construction, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous conditionnions l'évolution du CAC à la structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée. Force est de constater le caractère radical de la longueur de son corps noir, qui illustre la mobilisation continue d'un camp vendeur prêt à des décisions tranchées. L'absence, quasiment, d'ombre basse, montre que les probabilités d'atteinte de nouveaux points bas dans le mouvement correctif engagé sont fortes. Néanmoins, à court terme, la formation d'un rebond technique de contestation est à anticiper. Il sera primordial d'en apprécier la dynamique, à la fois des cours et des volumes. Et de comparer ces derniers avec leur vigueur et leur croissance sur les cinq séances de peur de la semaine passée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5226.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale W696S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5725.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5171.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Rebond de contestation en perspective, volumes sous surveillance ! (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Rebond de contestation en perspective, volumes sous surveillance ! (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -0.59 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat