Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.14 -0.84 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : A proximité immédiate du gap du 09 mars

mardi 2 juin 2020 à 08h30

(BFM Bourse) - En dépit du caractère férié de lundi (Pentecôte), le marché parisien ouvrait, dans des conditions habituelles d'horaires et de cotation. L'indice CAC 40, à l'issue d'une séance relativement volatile et marquée par l'absence d'une frange significative d'acteurs de marché, est parvenu à gagner 1,43% à 4 762 points, sur fond de soulagement sur le front commercial sino-américain. Les gérants se montrant soulagés par le contenu de la conférence de presse de D. Trump en fin de semaine passée. L'impétueux et insaisissable locataire de la Maison Blanche, a ordonné à son administration de révoquer le statut spécial que les États-Unis accordent à Hong Kong, mais n'a pas relancé la guerre commerciale avec la Chine ce week-end.

Mais si la réponse du président des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine n'a pas été aussi offensive que les marchés ne le redoutaient, les investisseurs ont eu la désagréable surprise de voir la Chine mettre à exécution ses précédentes menaces, mettant un terme à ses importations de produits agricoles américaines (notamment le soja et le porc). Et menaçant de facto l'accord commercial. "Tout propos ou action qui nuit aux intérêts de la Chine se heurtera à une ferme contre-attaque", a prévenu lundi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Donald Trump avait annoncé vendredi que les Etats-Unis suspendaient l'entrée sur leur territoire des ressortissants chinois présentant un "risque" pour la sécurité du pays.

Au chapitre statistique lundi, les données finales du PMI industriel en Zone Euro, ont été confirmées à 39.4. "A 39,4 l'indice s'est fortement redressé par rapport au creux historique d'avril (33,4) mais continue néanmoins de signaler une très forte détérioration de la conjoncture. En effet, malgré l'assouplissement des mesures de confinement dans la zone euro, les restrictions toujours imposées par les gouvernements afin d'enrayer la propagation du coronavirus ont continué de peser sévèrement sur le secteur", précise IHS Markit.

L'appétit pour le risque a par ailleurs été entretenu d'une part par le PMI Caixin (indicateur d'activité industriel) en Chine, qui regagne la barre des 50 points, pour se placer de nouveau en territoire vert, à 50.7. Le PMI manufacturier (ISM) américain est certes ressorti en hausse, à 43.1, mais légèrement sous les attentes.

Les émeutes qui embrasent de nombreuses villes américaines, plus seulement Minneapolis, après la mort de Mr Floyd, suite à une arrestation musclée, devrait constituer un frein à la progression des actifs les plus risqués dans l'immédiat.

Côté valeurs, la rotation sectorielle continuait de constituer la norme, avec ce lundi une forte représentation en partie haute de palmarès sur le Compartiment A, des valeurs à puissant effet Bêta actuel, dans les domaines des services pétroliers, de l'équipement automobile ou de la communication. Citons sans exhaustivité Vallourec (+12,07% à 36,67 euros), Faurecia (+6,49% à 36,91 euros), et Publicis (+8,15% à 27,60 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, la progression des marchés d'actions, bien que réelle, s'est faite plus poussive lundi. Le Dow Jones a grappillé 0,36% à 25 475 points et le Nasdaq Composite 0,66% à 9 552 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,38% à 3 055 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1130$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 35,60$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité la masse monétaire M4 au Royaume-Uni à 10h30. Dès demain l'agenda se densifiera très nettement avec en particulier, outre Atlantique, les résultats de l'enquête du cabinet ADP sur l'emploi, le PMI services (ISM), les commandes industrielles et les stocks de pétrole.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous évoquions vendredi la possibilité de voir la bougie hebdomadaire représentant graphiquement l'ensemble des oscillations de la semaine passée, être métamorphosée. Le mot, en réalité, est bien trop fort, tant son corps vert est resté ample. Il est à noter que les prises de profits ponctuelles de vendredi ont laissé pour trace une ombre haute sur cette bougie hebdomadaire, ombre haute qui témoigne d'un essoufflement légitime, mais limité.

Désormais, l'indice phare évolue sur des niveaux de cours proches de ceux qui prévalaient les 09, 10 et 11 mars, alors qu'ils dessinaient une série de 3 corbeaux noirs, qui eux même avaient précédé l'abdication. Sous le gap baissier très ample du 09 mars, une phase de transition se dessine.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4924.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4600.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1G61S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4924.00 / 5000.00 / 5081.00
Support(s) :
4600.00 / 4368.00 / 4150.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : A proximité immédiate du gap du 09 mars (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : A proximité immédiate du gap du 09 mars (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat