Bourse > Bouygues > Bouygues : Une fusion SFR-Bouygues menacerait entre 1 600 et 3 000 emplois
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
38.595 € -0.48 % Temps réel Euronext Paris
38.850 €Ouverture : -0.66 %Perf Ouverture : 38.910 €+ Haut : 38.435 €+ Bas :
38.780 €Clôture veille : 1 162 040Volume : +0.33 %Capi échangé : 13 698 M€Capi. :

Bouygues : Une fusion SFR-Bouygues menacerait entre 1 600 et 3 000 emplois

(Tradingsat.com) - Les salariés de SFR doivent-ils s'inquiéter des conséquences d'un rachat par Bouygues ou Numericable ? A en croire les deux repreneurs potentiels, on serait tenter de répondre par la négative.

Le premier a en effet promis que "le nouvel ensemble serait en mesure d’éviter tout départ contraint et de redynamiser l’emploi dans le secteur", alors que le second a présenté un "projet de croissance créateur d’emplois n’entraînant aucun impact social négatif".

Toutefois, un rapport du cabinet d’experts Sextant mandaté par le comité d’entreprise de SFR, que le quotidien La Tribune s'est procuré, semble affirmer le contraire.

Risque élevés

Ce rapport souligne en effet "les risques élevés" d’une fusion SFR-Bouygues sur l’emploi, évaluant entre 1 600 et 3 000 le nombre de postes menacés.

Le cabinet parisien estime également qu'un rapprochement SFR-Bouygues, qui est "de loin la fusion qui permettrait de dégager le plus de synergies", entraînerait une baisse des effectifs chez les fournisseurs.

Outre les distributeurs, écrit La Tribune, ce sont aussi les prestataires de services, tels que TDF et Veolia, les sociétés de services informatiques comme Capgemini, Atos et Steria, les équipementiers, de Huawei, NSN à Alcatel-Lucent, ou encore les centres d'appels, comme Teleperformance, qui seraient touchés.

Le scénario d'un rachat de SFR par Numericable n'est pas non plus exempte de risque. Sextant évoque ainsi une pression sur la dette du nouvel ensemble qui pourrait "recourir à de nouveaux plans de restructuration pour pouvoir faire face à ses échéances de remboursement. Rien n'est moins sûr compte tenu de l'incertitude qui pèse sur l'avenir du marché des télécoms", dit le cabinet.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...