Bourse > Bouygues > Bouygues : Bouygues compte améliorer à nouveau sa rentabilité en 2016
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
38.595 € -0.48 % Temps réel Euronext Paris
38.850 €Ouverture : -0.66 %Perf Ouverture : 38.910 €+ Haut : 38.435 €+ Bas :
38.780 €Clôture veille : 1 162 040Volume : +0.33 %Capi échangé : 13 698 M€Capi. :

Bouygues : Bouygues compte améliorer à nouveau sa rentabilité en 2016

Légère baisse du CA de Bouygues au 3e trimestreLégère baisse du CA de Bouygues au 3e trimestre

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Bouygues continuera de donner la priorité à l'amélioration de sa marge opérationnelle en 2016 alors que le redressement se poursuit dans sa filiale télécoms et que l'activité reste contrastée entre la France et l'international dans le BTP.

Le groupe de bâtiment, travaux publics, télécommunications et médias a fait état d'une baisse de 3% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre mais d'une hausse de 6,9% de son résultat opérationnel courant.

Il a également confirmé ses objectifs 2015 de stabilité des marges dans le BTP, de hausse des marges chez TF1 et de progression de l'Ebitda chez Bouygues Telecom, et précisé que la priorité en 2016 irait à nouveau à l'amélioration de la rentabilité.

"Notre objectif principal est d'améliorer les niveaux de rentabilité des métiers qui ont un peu souffert ces dernières années", a dit Philippe Marien, directeur financier du groupe, au cours d'une conférence téléphonique.

Interrogé sur l'ambition de Bouygues d'un retour à la croissance l'an prochain, il a répondu: "L'objectif n'est pas un objectif de croissance du chiffre d'affaires (...) ce n'est pas à cela qu'on mesure notre efficacité."

Vers 10h20, l'action Bouygues gagne 2,98% à 35,94 euros.

"Le chiffre d'affaires est en ligne avec le consensus et le résultat opérationnel courant légèrement supérieur", commente un analyste évoquant une "bonne publication."

ROUTE SANS VISIBILITÉ, NOUVEAU PTZ

La filiale télécoms du groupe, ébranlée comme l'ensemble du secteur par l'arrivée de Free, a poursuivi son redressement et vu son chiffre d'affaires réseau augmenter pour la première fois depuis le deuxième trimestre 2011.

Bouygues Telecom a gagné au troisième trimestre 208.000 clients dans le mobile et 94.000 dans le fixe. Sa marge d'Ebitda a atteint 24,7%, non loin de la cible de 25% à moyen terme.

"Cela conforte complètement l'objectif de 2017. Nous n'en sommes pas encore à dire que l'objectif sera atteint plus rapidement", a précisé Philippe Marien.

L'activité construction reste plus contrastée. La faiblesse en France, notamment dans la route où l'activité est pénalisée par la baisse des dépenses des collectivités locales, est en partie compensée par une demande toujours vigoureuse à l'international.

Le carnet de commandes au 30 septembre était ainsi en baisse de 10% dans l'Hexagone, mais en hausse de 23% hors de France.

"Nous n'avons pas de visibilité qui nous permette (...) de dire que c'est la fin de la dégradation (dans le secteur routier français). Nous ne savons pas comment va s'orienter le marché l'année prochaine", a ajouté le directeur financier.

"Nous continuons à rester dans un état d'esprit très prudent et travaillons nos organisations de telle façon qu'elles puissent supporter encore une nouvelle baisse."

Le bâtiment profitera en revanche des dernières incitations publiques, comme la réforme du PTZ (prêt à taux zéro) pour faciliter l'accès à la propriété.

Mais il faudra attendre 2016 pour en voir l'impact sur les réservations de logements, et la fin de l'année prochaine, voire 2017, pour en ressentir les effets sur le secteur de la construction.

(Edité par Pascale Denis)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...