Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Moody's prolonge sa mise sous surveillance, l'action dévisse
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
65.170 € +1.46 % Temps réel Euronext Paris
64.140 €Ouverture : +1.61 %Perf Ouverture : 65.800 €+ Haut : 64.110 €+ Bas :
64.230 €Clôture veille : 4 083 690Volume : +0.33 %Capi échangé : 81 360 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Moody's prolonge sa mise sous surveillance, l'action dévisse

Moody's prolonge sa mise sous surveillance, l'action dévisseMoody's prolonge sa mise sous surveillance, l'action dévisse

(Tradingsat.com) - Contrairement à Société Générale et Crédit Agricole, BNP Paribas a échappé à la dégradation de sa notation par Moody's. L'agence a simplement prolongé la mise sous surveillance, initialement annoncée le 15 juin dernier, des notes de solidité financière (B) et de la dette à long terme (Aa2) de la banque de la rue d'Antin.

L'agence avait mis en garde le 15 juin dernier sur une possible révision de la notation des trois groupes bancaires français en raison de préoccupations concernant l'incompatibilité potentielle entre leurs notes et leur exposition à l'économie grecque.

Moody's a conclu que BNP Paribas avait "un niveau suffisant de profitabilité et de capital pour absorber les pertes potentielles susceptibles d'intervenir au fil du temps sur ses obligations du gouvernement grec", et que la banque resterait capitalisée à un niveau compatible avec sa note de solidité financière, "même si la solvabilité des obligations d'Etat irlandaises et portugaises devaient se détériorer davantage".

"Cependant, lors de l'examen, les préoccupations de Moody's sur les défis structurels au financement des banques et des profils de liquidités ont augmenté, à la lumière de l'aggravation des conditions de refinancement", ce qui a conduit l'agence à étendre sa mise sous surveillance.

La surveillance de Moody's sera désormais axée directement sur ces problèmes de financement et de liquidité pour BNP Paribas, qui, étant donné l'environnement actuel, pourrait à long terme constituer une contrainte pour les performances de la banque.

Moody's fait par ailleurs remarquer que l'exposition de BNP Paribas aux obligations gouvernementales des pays périphériques européens dans ses portefeuilles bancaire et de négociation était encore "très grande", totalisant 5,9 milliards d'euros pour la Grèce, l'Irlande, et le Portugal.

"Les avoirs en obligations italiennes et espagnoles sont beaucoup plus grands, à 24 milliards et 3,9 milliards d'euros respectivement à fin 2010, selon les informations de l'Autorité bancaire européenne", note même Moody's.

L'agence ajoute que "l'exposition de BNP Paribas de crédit au secteur privé grec, en revanche, est relativement faible, autour de 3,6 milliards d'euros à fin 2010", et Moody's précise qu' "elle est le plus souvent sous la forme de grands risques d'entreprise qui sont moins sensibles à l'économie nationale".

A la Bourse de Paris, l'action BNP Paribas chute lourdement de -8,7% à 25,55 euros dans les premiers échanges mercredi matin.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI