Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Les banques s'enfoncent dans le rouge après les annonces de la bce
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
66.100 € +0.15 % Temps réel Euronext Paris
65.390 €Ouverture : +1.09 %Perf Ouverture : 66.430 €+ Haut : 65.050 €+ Bas :
66.000 €Clôture veille : 4 158 300Volume : +0.33 %Capi échangé : 82 521 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Les banques s'enfoncent dans le rouge après les annonces de la bce

Les banques s'enfoncent dans le rouge après les annonces de la bceLes banques s'enfoncent dans le rouge après les annonces de la bce

(Tradingsat.com) - Le marché parisien a basculé dans le rouge jeudi en début d'après-midi suite à la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de baisser ses taux directeurs dont le principal, le taux de refinancement, passe comme prévu de 1% à 0,75%, son plus bas niveau historique.

Toutefois, celle de ramener le taux de facilité de dépôt à 0%, contre 0,25% auparavant, était moins attendue. Cette annonce suggère en effet une perception très négative de l'environnement par la BCE.

Par ailleurs, Mario Draghi, le président de l'institut d'émission, a déclaré que la croissance économique dans la zone euro restait faible, ajoutant que l'intensification des incertitudes pèse sur la confiance.

Enfin, certains investisseurs attendaient visiblement des mesures plus fortes de la part de la BCE, comme la reprise de son programme de rachat d'obligations de la zone euro ou une nouvelle opération de prêts à long terme au système bancaire (LTRO).

Mais le conseil des Gouverneurs n'a pas discuté de ces mesures exceptionnelles, Mario Draghi ayant déclaré n'avoir "pas de signes de fuite de capitaux hors de la zone euro", phénomème qui pourrait justifier des actions supplémentaires.

Mal accueillies par les opérateurs, les annonces de la BCE ont littéralement éclipsé les bonnes nouvelles en provenance des Etats-Unis, où le nombre de créations d'emploi dans le secteur privé a pourtant été plus important que prévu (ADP).

Vers 16 heures à la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 reculait de 1,54% à 3 217 points. Les valeurs bancaires étaient particulièrement attaquées à l'image de Crédit Agricole et de BNP Paribas qui cédaient plus de 3%. Société Générale abandonnait pour sa part plus de 1%, et Natixis (hors CAC 40) plus de 4%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI