Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : L'Etat de New York enquête sur le marché des emprunts du Trésor
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
64.780 € -0.32 % Temps réel Euronext Paris
64.590 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 65.770 €+ Haut : 64.400 €+ Bas :
64.990 €Clôture veille : 4 471 040Volume : +0.36 %Capi échangé : 80 781 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : L'Etat de New York enquête sur le marché des emprunts du Trésor

L'Etat de New York enquête sur le marché des emprunts du TrésorL'Etat de New York enquête sur le marché des emprunts du Trésor

(Reuters) - Le régulateur de l'Etat de New York a adressé des demandes d'information à plusieurs banques ayant le statut de spécialistes de valeurs du Trésor (SVT) au sujet de possibles manipulations des adjudications d'emprunts du Trésor aux Etats-Unis, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

Les banques françaises BNP Paribas et Société générale ont reçu une lettre, tout comme Barclays, Deutsche Bank, Goldman Sachs et Credit Suisse, a précisé la source.

Le Département des services financiers a adressé ces courriers début août, a-t-on ajouté tout en soulignant que cette démarche ne mettait pas pour autant en cause ces banques habilitées à traiter directement avec la Réserve fédérale.

Le Financial Times, qui a révélé l'information, a rapporté que les lettres contenaient des questions de portée générale et que l'enquête n'en était qu'à ses débuts, sans viser un établissement en particulier.

Le ministère de la Justice, le Département des services financiers de New York et des représentants des banques n'ont pas souhaité s'exprimer.

En juillet, le fonds de pension des salariés du secteur public de Boston, le State-Boston Retirement System, a porté plainte devant un tribunal fédéral en dénonçant une manipulation supposée des adjucations de Treasuries, un marché de quelque 12.500 milliards de dollars (11.200 milliards d'euros) par an.

Sa plainte vise nommément 22 établissements ayant le statut de "primary dealer" ou teneur de marché, parmi lesquels figurent Credit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, la filiale Merrill Lynch de Bank of America, Citigroup, HSBC, JPMorgan Chase & Co et UBS.

Le Wall Street Journal a rapporté de son côté mardi que le département du Trésor s'intéressait aux agissements d'un fonds spéculatif, Element Capital Management.

Celui-ci a été le principal soumissionnaire lors de la quasi totalité des 62 adjudications de notes et d'emprunts pendant la période allant de novembre à juillet, dont beaucoup portaient sur la vente de plus de 30 milliards de dollars de dette, précise le quotidien.

Les achats cumulés d'Element lors de ces adjudications ont dépassé de loin ses six milliards de dollars d'actifs sous gestion, a relevé le WSJ en citant des sources.

Des transactions importantes de "hedge funds" ne sont pas illicites mais peuvent provoquer de la volatilité sur le marché des Treasuries.

"Conformément à notre politique, le Trésor ne fait pas de commentaire sur des investisseurs en particulier lors d'adjudications du Trésor, ni sur les conversations avec des acteurs du marché", a déclaré un porte-parole du Trésor mercredi.

(Karen Freifeld à New York et Rachel Chitra à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...