Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BENETEAU

BEN - FR0000035164 SRD PEA PEA-PME
13.160 € -2.66 % Temps réel Euronext Paris

Beneteau : Après avoir digéré une cyberattaque, Bénéteau affiche un carnet de commandes plein

mercredi 12 mai 2021 à 11h35
Bénéteau s'envole après son point d'activité

(BFM Bourse) - Pénalisé par une cyberattaque en février, le leader mondial des voiliers de plaisance a enregistré un recul de 24,3% de ses revenus sur les trois premiers mois, ramené à 4,5% seulement à fin avril, ce qui "reflète le retour à la normale des opérations". Fort d'un carnet de commandes en nette hausse, Bénéteau anticipe un nouvel exercice en croissance.

Bénéteau invente le point d'activité quadrimestriel et cela lui réussit. Si le groupe aux 180 modèles de bateaux de plaisance affiche un chiffre d'affaires de 286,5 millions d'euros sur les trois premiers mois de son exercice 2021, en recul de 24,3% en données publiées par rapport à 2020, ce chiffre est "peu significatif" assure le groupe, qui pointe les effets de la cyberattaque subie en février et évaluée à 45 millions d'euros. De fait, sur les 4 premiers mois de l'année, à fin avril, le groupe limite le recul de ses revenus à seulement 4,5% à 413,5 millions d'euros, ce qui "reflète le retour à la normale des opérations post cyberattaque" selon lui.

"Le marché du nautisme et celui de l’hôtellerie de plein air sont, en ce début d’année 2021, bien orientés et les deux divisions du groupe en ont tiré le meilleur parti" est-il précisé dans le communiqué publié mardi après Bourse. En atteste le carnet de commandes -facturé depuis le début de l’exercice et livrable sur l’exercice 2021 et au-delà- de Bénéteau qui s'élève à 1,37 milliard d'euros à fin mars, en hausse de +21% en données publiées. Francis Pretre, analyste chez CM-CIC Market Solutions, précise que "80 à 90%" de ce carnet de commandes devrait être livré cette année.

Pour rappel, le groupe a engrangé 1,34 milliard d'euros de revenus lors de son dernier exercice décalé, qui a duré 16 mois, entre le 1er septembre 2019 et le 31 décembre 2020, selon son point d’activité au titre de son exercice 2019-2020. Ce dernier a donc duré 16 mois puisque l'entreprise présentera désormais ses résultats sans décalage avec le calendrier ordinaire. Dans un contexte de crise du Covid-19, le fabricant de bateaux a enregistré un chiffre d’affaires de 1,34 milliard d’euros, soit un recul de 15,1% par rapport à la période pro-forma de 16 mois clos le 31 décembre 2019.

Tension sur les prix des matières premières

Fort de son carnet de commandes conséquent et dans un "environnement favorable", Bénéteau anticipe une croissance de son chiffre d’affaires de 2% en 2021 (+1% pour la division bateau -qui représente 80% des revenus du groupe- et +7% pour la division habitat), contre une stabilité précédemment. "Cette croissance aurait pu dépasser 6%, sans l’impact de la cyberattaque" souligne-t-il.

"L’amélioration se ressent plus fortement encore sur le résultat opérationnel courant (ROC), qui pourrait croitre de +90% par rapport au ROC proforma 2020 de 27,5 millions d'euros, contre une estimation de +60% antérieurement" ajoute Bénéteau. "Cette progression est d’autant plus notable qu’elle s’inscrit dans un contexte mondial de tension sur les prix des matières premières, de certains composants et des transports internationaux, tensions qui ont pu être maîtrisées grâce au travail des équipes des achats et de la supply chain", se félicite-t-il.

Francis Pretre met également en avant cette "excellente qualité de gestion avec une parfaite optimisation des sites de production", à laquelle s'ajoute "une approche marketing des marques très en phase avec le consommateur et non plus en phase avec un concept virtuel pour "faire rêver le consommateur"" estime l'analyste.

Augmentation des capacités de production en vue

Bénéteau annonce par ailleurs être entré en négociation exclusive avec les actionnaires du chantier portugais Starfisher afin de prendre une participation significative au capital de celui-ci, en vue d’augmenter la capacité de production de bateaux de moins de 35 pieds pour les différentes marques du groupe Beneteau.

En Bourse, ce point d'activité quadrimestriel reçoit un accueil triomphal, le titre Bénéteau décollant de 17% à 12,36 euros vers 11h20, un sommet depuis mi-mars dernier. Ce bond porte sa hausse à 32% depuis le 1er janvier, et ramène la valorisation du groupe légèrement au-dessus du milliard d'euros.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BENETEAU en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat