Bourse > Axa > Axa : La justice confirme la prolongation de l'OPA sur Club Med
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
25.005 € -1.09 % Temps réel Euronext Paris
25.035 €Ouverture : -0.12 %Perf Ouverture : 25.130 €+ Haut : 24.760 €+ Bas :
25.280 €Clôture veille : 3 410 900Volume : +0.14 %Capi échangé : 60 606 M€Capi. :

Axa : La justice confirme la prolongation de l'OPA sur Club Med

La justice confirme la prolongation de l'OPA sur Club MedLa justice confirme la prolongation de l'OPA sur Club Med

par Matthieu Protard et Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - La cour d'appel de Paris a déclaré vendredi sans objet les demandes de sursis à exécution déposées par plusieurs actionnaires qui contestent le feu vert donné par l'Autorité des marchés financiers à l'OPA lancée sur le Club Méditerranée.

Cette ordonnance, que Reuters a pu consulter, est la suite logique de la décision prise la semaine dernière par l'AMF de prolonger l'OPA lancée par Axa Private Equity et le conglomérat chinois Fosun jusqu'à au moins huit jours après la décision que la cour d'appel rendra sur le fond dans ce dossier.

La prochaine étape aura lieu le 24 septembre, lorsque la cour d'appel informera les parties du calendrier de la procédure, qui devrait durer quelques mois.

L'offre, ouverte le 17 juillet, devait être close le 30 août.

"Globalement, si tout le monde y met de la bonne volonté, c'est une affaire pour laquelle on devrait avoir une décision finale sous deux ou trois mois au maximum", a déclaré à Reuters Jean-Pierre Martel, avocat du Club Med. "Nous, nous sommes prêts. Nous aurons déposé nos réponses bien avant le 24 septembre."

Les recours ont été déposés par Colette Neuville, présidente de l'Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam), et par le fonds d'investissement Charity Investment Asset Management (CIAM).

Les deux recours contestent l'indépendance de l'expert nommé pour examiner l'offre de reprise, jugé trop proche d'Axa PE.

"Les motifs des recours sont vraiment inexistants", souligne Jean-Pierre Martel.

"Ils ne font que ressasser les mêmes fausses idées agitées depuis le dépôt de l'offre et auxquelles il a été complètement répondu avec les justifications appropriées par tout le monde", poursuit l'avocat, en référence aux initiateurs de l'OPA, au conseil d'administration du Club Med, à l'expert indépendant et à l'AMF.

À la Bourse de Paris, l'action Club Med a clôturé vendredi sur un cours de 17,47 euros (-0,17%), un niveau proche du prix de 17,50 euros proposé dans le cadre de l'offre améliorée de 557 millions d'euros acceptée fin juin par le conseil d'administration du groupe de loisirs.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI