Bourse > Axa > Axa : Axa est intéressé par des actifs d'assurances d'Itau
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
24.560 € -1.31 % Temps réel Euronext Paris
24.785 €Ouverture : -0.91 %Perf Ouverture : 24.950 €+ Haut : 24.330 €+ Bas :
24.885 €Clôture veille : 7 674 440Volume : +0.32 %Capi échangé : 59 632 M€Capi. :

Axa : Axa est intéressé par des actifs d'assurances d'Itau

Axa est intéressé par des actifs d'assurances d'ItauAxa est intéressé par des actifs d'assurances d'Itau

PREIGNAC, Gironde (Reuters) - Axa est intéressé par le rachat d'actifs d'assurances mis en vente par la banque brésilienne Itau Unibanco, a déclaré vendredi le PDG de l'assureur français, Henri de Castries.

Itau avait indiqué en janvier que sa division d'assurances corporate à haut risque - spécialisée dans des segments tels que le pétrole et le gaz ou les infrastructures - était en vente. Les analystes avaient estimé à l'époque qu'Itau pourrait en retirer jusqu'à un milliard de reais environ (autour de 310 millions d'euros).

La division affiche un revenu annuel de l'ordre de 1,7 milliard de reais et compte parmi ses clients la compagnie pétrolière publique Petróleo Brasileiro SA.

"C'est quelque chose qui est sur le marché, et je serais surpris que nous soyons les seuls" à y voir une opportunité, a déclaré Henri de Castries au cours d'une présentation.

Confronté à des taux d'intérêt bas aux Etats-Unis et dans la zone euro, Axa a vendu certaines de ses activités sur les marchés développés et a investi depuis 2010 cinq milliards d'euros dans les pays émergents.

Le groupe a notamment acquis l'an dernier 50% du capital de l'assureur chinois Tian Ping pour 485 millions d'euros et a pris le contrôle du quatrième assureur colombien Colpatria Seguros pour 259 millions d'euros.

En février, l'assureur français avait dit rechercher d'autres acquisitions sur les marchés émergents.

"Le seul trou dans le tableau, c'est le Brésil", a ajouté vendredi Henri de Castries, tout en précisant qu'il n'y avait pas d'urgence à combler ce manque.

(Leigh Thomas, avec Gilles Guillaume à Paris, édité par Matthieu Protard)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI