Bourse > Axa > Axa : Axa confirme son plan 2015 malgré la crise de la dette
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
24.560 € -1.31 % Temps réel Euronext Paris
24.785 €Ouverture : -0.91 %Perf Ouverture : 24.950 €+ Haut : 24.330 €+ Bas :
24.885 €Clôture veille : 7 674 440Volume : +0.32 %Capi échangé : 59 632 M€Capi. :

Axa : Axa confirme son plan 2015 malgré la crise de la dette

Axa confirme son plan 2015 malgré la crise de la detteAxa confirme son plan 2015 malgré la crise de la dette

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - L'assureur Axa a fait savoir jeudi que l'amélioration de ses résultats au premier semestre validait les espoirs contenus dans son nouveau plan stratégique, un ensemble d'objectifs à horizon 2015 visant à retrouver la faveur des investisseurs.

Axa a notamment estimé que la croissance de 10% de son résultat opérationnel témoignait du redressement effectué par le numéro deux de l'assurance en Europe depuis l'éclatement de la crise financière.

"J'insiste sur cette augmentation car nous n'avions plus enregistré de croissance du résultat opérationnel durant les six premiers mois de l'année depuis le premier semestre 2008", a souligné le directeur financier Gérald Harlin, lors d'une conférence téléphonique.

Ce résultat a atteint 2,222 milliards d'euros alors que le consensus effectué par la rédaction de Reuters ressortait à 2,187 milliards.

Les autres paramètres financiers d'Axa sont aussi meilleurs que prévu, avec un résultat courant en progression de 9% à 2,393 milliards d'euros et un résultat net plus que quadruplé à 3,999 milliards, grâce notamment aux cessions opérées par le groupe.

Pour ces deux indicateurs, le consensus Reuters affichait 2,275 milliards et 3,588 milliards respectivement.

Axa a également mis en avant la progression de la marge sur affaires nouvelles en assurance Vie, épargne, retraite, qui est passée de 21% à 26%, et l'amélioration de 3,8 points de son ratio combiné à 99,2% pour démontrer son redressement.

Les résultats ont été salués en Bourse, le titre s'adjugeant 4,57% à 12.58 euros à 09h37, une performance près de deux fois supérieure à l'indice européen des assurances qui ne progressait au même moment que de 2,01%.

"Ce sont des chiffres meilleurs que prévu avec de bonnes tendances opérationnelles", a jugé un analyste parisien contacté par Reuters.

APPEL À SOUTENIR L'ITALIE

Si l'assureur a subi une dépréciation de 92 millions d'euros sur la Grèce au premier semestre, sa faible exposition au pays lui aura permis - contrairement à d'autres grandes valeurs financières comme Société générale - d'échapper à des pertes conséquentes.

Axa est néanmoins beaucoup plus exposé à l'Italie, un pays dont certains investisseurs commencent à douter de la capacité à faire face à sa dette en cas d'acharnement des marchés.

L'exposition d'Axa aux obligations italiennes est estimée à six milliards d'euros contre seulement 0,3 milliard pour la Grèce.

"Nous sommes confiants sur le fait que l'Italie a tout à fait les moyens de rembourser sa dette, il faut simplement que les institutions européennes donnent un signal de soutien plus fort en direction de l'Italie pour que les marchés se calment", a estimé Denis Duverne, le directeur général délégué d'Axa, sur la radio BFM Business.

Si l'environnement macroéconomique reste incertain du fait des turbulences sur les marchés financiers, Henri de Castries, le PDG d'Axa, a indiqué pour sa part que son groupe était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs 2015.

"Nous sommes assez confiants dans le fait que nous atteindrons nos objectifs", a-t-il dit dans un entretien posté sur le site du groupe.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI