Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AVIATION LATECOERE

LAT - FR0000032278 SRD PEA PEA-PME
0.615 € +1.99 % Temps réel Euronext Paris

Aviation latecoere : L'équipementier aéronautique Latécoère confirme ses ambitions pour 2019

mercredi 6 mars 2019 à 12h14
L'équipementier aéronautique confirme ses perspectives et décolle en Bourse

(BFM Bourse) - S'il a vu son bénéfice net fondre de plus de 80% en 2018, le spécialiste des aérostructures et des systèmes d'interconnexion se montre confiant pour l'exercice en cours. Son titre signe l'une des meilleures performances de la matinée sur la cote parisienne.

Vers 12h, le titre Latécoère domine le palmarès du SRD, à la Bourse de Paris, avec une progression de 3,9% à 3,56 euros, et renoue ainsi avec son niveau de mi-octobre 2018, il y a près de cinq mois. Depuis le début de l'année 2019, le rebond du titre -massacré en 2018- rebondit de 28%. Mieux encore, l'action a repris 36% au cours des trois derniers mois et cette hausse s'est accélérée depuis fin janvier dernier, après l'annonce par le groupe d'une nette accélération de l'activité en fin d'année 2018 qui lui a permis d'afficher un exercice en légère croissance (+0,3% en données publiées, +3,1% à changes constants).

Le groupe dirigé par Yannick Lassouad depuis 2016 s'était également déclaré prêt "à engager des évolutions stratégiques" après avoir en 2018 accéléré la "profonde mutation" initiée dans le cadre du plan "Transformation 2020", tout en confirmant ses perspectives 2019 rehaussées début décembre.

Un bénéfice net qui a fondu

Mercredi, l'équipementier aéronautique qui entend "se positionner comme un fournisseur d'aérostructrures de premier rang" selon les termes de Yannick Lassouad, a dévoilé ses résultats annuels détaillés dans le cadre de l'exercice 2018 clos fin décembre. Ceux-ci font état d'un bénéfice net qui a fondu de plus de 80% à seulement 6 millions d'euros en 2018 (contre 33,8 millions d'euros en 2017), le dernier exercice ayant été affecté par des effets de changes défavorables et "une pression sur les prix pour certains programmes parvenus à maturité" peut-on lire dans le communiqué publié mercredi avant Bourse. En outre, l'annonce d'Airbus de "l'arrêt de la fabrication de l'A380 en 2021 a entraîné une charge de 12,6 millions d'euros sans effet sur la trésorerie mais qui a pesé sur le résultat opérationnel du groupe en 2018" précise le document.

De fait, le bénéfice opérationnel du groupe a presque été divisé par deux, à 28 millions d'euros (-46%), soit une marge opérationnelle courante sur chiffre d'affaires de 4,2%, contre 7,9% en 2017. En revanche, le groupe toulousain a enregistré une très légère hausse de son chiffre d'affaires, comme il l'avait annoncé en janvier, à 659,2 millions d'euros (+0,3% en données publiées), "tirée par le gain de nouveaux clients importants dans la division Systèmes d’Interconnexion". Pour la directrice générale du groupe, Yannick Lassouad, c'est le résultat de "la profonde transformation industrielle et commerciale de Latécoère (qui) a commencé à porter ses fruits en 2018". Dans le cadre de son plan "Transformation 2020", le groupe s'est en effet engagé dans une restructuration significative de ses activités.

"Les investissements substantiels engagés par Latécoère dans ses activités seront poursuivis en 2019 afin de positionner le groupe comme un fournisseur d'aérostructures de premier rang", a ajouté Mme Assouad. Pour l'heure, environ 65% des investissements prévus dans le cadre de ce plan à horizon 2020 (près de 100 millions d'euros, ndlr) ont été réalisées, indique le communiqué. L'objectif de celui-ci ? "Réduire nos coûts en internalisant la fabrication de pièces critiques et en faisant jouer à plein notre présence internationale de manière à prendre position sur de nouveaux segments" développe Yannick Lassouad.

"Gagner des nouveaux marchés en 2019"

"Au regard du niveau d'activité commerciale soutenu", Aviation Latecoere se dit "confiant dans sa capacité à gagner des nouveaux marchés en 2019" (comme en témoigne le gain, par sa division Aérostructures, d'un nouveau contrat de fourniture de la porte d'accès arrière de l'avion ravitailleur KC-46A de Boeing en décembre dernier, "résultat direct des gains de compétitivité" réalisés avec le plan de transformation pour la directrice générale du groupe) et confirme ainsi ses perspectives d'"une croissance organique significative de son chiffre d'affaires hors effets de change" pour l'exercice en cours.

Latécoère prévient toutefois qu'"en raison de coûts de démarrage de la branche Systèmes d’Interconnexion et de l’avancée du plan de transformation dans la branche Aérostructures, le groupe générera une marge opérationnelle récurrente positive et un free cash-flow des opérations négatif après capex".

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AVIATION LATECOERE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat